Adolescent poignardé lors d'une rixe à Paris: cinq jeunes en garde à vue

Adolescent poignardé lors d'une rixe à Paris: cinq jeunes en garde à vue

Publié le 14/01/2018 à 20:33 - Mise à jour à 22:38
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Cinq adolescents étaient dimanche soir en garde à vue dans l'enquête sur la rixe entre bandes la veille à Paris au cours de laquelle un jeune de 15 ans a été mortellement poignardé, dans le quartier de la Bastille, a indiqué une source judiciaire.

La brève et violente bagarre est survenue samedi soir, entre 19H30 et 20H00, dans le XIe arrondissement, rue de la Roquette, connue pour sa vie nocturne animée le week-end.

Selon les premiers éléments de l'enquête, confiée au 2e district de police judiciaire (DPJ) de Paris, des bandes rivales associant une trentaine de jeunes des XIe, XIXe et XXe arrondissement de la capitale se sont affrontées au cours de cette rixe qui a laissé à terre un jeune homme de 15 ans, grièvement blessé à l'arme blanche. Il est décédé peu après vers 21H00 à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.

Les enquêteurs, qui cherchent à établir les circonstances exactes du drame, ont interpellé jusqu'ici six jeunes, la plupart nés en 2002 et en 2003, dont cinq étaient encore en garde à vue dans la soirée, selon un nouveau bilan.

Parmi eux figurent deux mineurs placés en garde à vue dimanche et appartenant à l'une des bandes, a précisé la source judiciaire.

L'un des deux adolescents arrêtés la veille sur les lieux, après avoir été désignés par des témoins comme ayant participé à la bagarre, a en revanche vu sa garde à vue levée dimanche soir, selon la même source.

Les enquêteurs continuaient d'entendre un mineur qui "s'est présenté spontanément à la police (la nuit du drame, ndlr) en qualité de témoin mais qui a indiqué avoir participé à la rixe au côté de la victime décédée", selon la source judiciaire. Il a été placé en garde à vue pour "violences et participation à un attroupement armé".

Un autre jeune, interpellé samedi mais avant les faits vers 17h40, suite à une premier affrontement, était lui aussi toujours interrogé. Dans son cas, les enquêteurs cherchent à établir les éventuels liens entre les deux bagarres.

A ce stade, les policiers se montrent très prudents sur les origines exactes de la bagarre mortelle, au cours de laquelle une autre personne a été plus légèrement blessée, ont expliqué deux sources proches de l'enquête.

Plusieurs témoins ont raconté à un journaliste de l'AFP la rapidité à laquelle s'est noué le drame.

"Cinquante jeunes ont déferlé dans toute la rue. Deux groupes bien distincts se sont formés. Il y a eu des cris et de loin on a vu un gamin de 14-15 ans à terre. Il y a quelqu'un qui a essayé de faire un massage cardiaque et après les policiers ont bouclé le quartier. La bagarre a duré 2-3 minutes. Un policier (...) a dit qu'il avait été poignardé avec une lame de 30cm", a déclaré un témoin de la scène.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cinq adolescents étaient dimanche soir en garde à vue dans l'enquête sur la rixe entre bandes la veille à Paris au cours de laquelle un jeune de 15 ans a été mortellement poignardé, dans le quartier de la Bastille, a indiqué une source judiciaire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-