Adolescent tué à Bondy: deux frères présentés à un juge

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Adolescent tué à Bondy: deux frères présentés à un juge

Publié le 01/03/2021 à 09:04 - Mise à jour à 09:06
© BERTRAND GUAY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Bobigny
-A +A

Deux frères, de 17 et 27 ans, ont été présentés lundi à un juge d'instruction à Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour l'assassinat d'un adolescent de 15 ans, tué vendredi d'une balle dans une maison de quartier à Bondy, a annoncé le parquet.

Les deux frères, identifiés par des témoins, s'étaient présentés aux services enquêteurs samedi et avaient été placés en garde à vue. Le parquet a requis leur placement en détention provisoire.

L'adolescent de 15 ans, Aymane, a été tué vendredi après-midi alors qu'il se trouvait à l'intérieur d'une maison de quartier. Une balle - tirée de l'extérieur à travers l'entrebâillement de boîte aux lettres de la porte du centre - a atteint le garçon à la poitrine, selon les premiers éléments de l'enquête.

"Un différend opposait la victime et ses agresseurs depuis près d'un an sans que l'origine ne soit, pour l'heure, connue", avait rapporté le parquet samedi.

D'après des témoignages recueillis par l'AFP dans le quartier du mineur, des habitants affirment qu'il s'agit d'"une brouille" liée à une rivalité à la boxe, sport qu'Aymane pratiquait assidûment dans un club avant les restrictions sanitaires dues à la pandémie.

Selon la même source, une première altercation avait opposé la victime et les deux mis en cause vendredi dans la maison de quartier. Puis le père d'Aymane était venu chercher son fils mais une seconde altercation l'avait opposé aux deux individus restés à proximité.

"Le dernier mot qu'il (Aymen) m'a dit c'est +papa j'ai mal+", avait confié à France 3 le père, Ahmed Kaid, qui avait vu son fils mourir dans ses bras.

La région parisienne a déjà été marquée les 22 et 23 février par la mort de deux adolescents de 14 ans dans un autre département, l'Essonne, où une fille et un garçon ont été poignardés lors de rixes différentes entre jeunes de bandes rivales.

Auteur(s): Par AFP - Bobigny

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Messages en mémoire de l'adolescent de 15 ans tué à Bondy, le 28 février 2021, deux jours après le drame

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-