Air France: après les pilotes, l'intersyndicale appelle à la grève les 3, 4, 7 et 8 mai

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Air France: après les pilotes, l'intersyndicale appelle à la grève les 3, 4, 7 et 8 mai

Publié le 26/04/2018 à 12:34 - Mise à jour à 14:50
©DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

L'intersyndicale d'Air France au complet a appelé jeudi à de nouvelles journées de grève pour les salaires les 3 et 4 mai, puis les 7 et 8 mai, rejoignant les syndicats de pilotes qui ont fait pareille annonce la veille.

Ce développement intervient le jour du lancement, par la direction d'Air France, d'une consultation ouverte à l'ensemble des salariés sur un projet d'accord salarial pluriannuel, rejeté par l'intersyndicale.

"Ce projet qui vise à fixer dès aujourd'hui la trajectoire des salaires pour les trois prochaines années, n'est pas une réponse au conflit en cours dont l'objectif est de solder les sept années de blocage de nos grilles de salaires", a-t-elle écrit dans un communiqué.

"Les dirigeants leurrent les salariés sur les conséquences de la consultation" qui sera close le 4 mai à 18H00, car "pour sortir d'un conflit, il faut se mettre d'accord, donc il faut négocier", ont ajouté les organisations de pilotes (SNPL, Spaf, Alter), d'hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC, CFTC, SNGAF) et de personnels au sol (CGT, FO et SUD).

Même si le "oui" l'emporte, la direction d'Air France devra obtenir la signature d'une majorité de syndicats pour pouvoir appliquer l'accord pluriannuel proposé.

Celui-ci prévoit une hausse générale des salaires de 2% en 2018, puis 5% supplémentaires sur la période 2019-2021, en fonction des résultats de l'entreprise. Des augmentations individuelles pour le personnel au sol sont aussi prévues.

L'intersyndicale réclame de son côté une augmentation de 5,1% dès cette année pour compenser la perte de pouvoir d'achat subie, selon elle, depuis la dernière augmentation générale en 2011.

Dès mercredi soir, les syndicats de pilotes ont appelé à ces quatre jours de grève en mai, pour peser plus spécifiquement sur les négociations salariales propres à leur corporation.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Municipale 2014

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-