Allergies: attention aux pollens de bouleau

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Allergies: attention aux pollens de bouleau

Publié le 27/03/2017 à 12:35 - Mise à jour à 17:30
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Les pollens de bouleau, très redoutés par les allergiques, font leur apparition en France métropolitaine, avec un risque d'allergie déjà élevé dans une partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes, avertit le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).

"Dans une large moitié Nord, les pollens de bouleau seront de plus en plus présents dès que le soleil s'installera et pourront porter le risque à un niveau moyen voire localement élevé", précise le Réseau sur son site internet.

Le risque est dès à présent élevé dans les départements du Rhône, de la Drôme, de l'Ardèche et de l'Isère, selon la carte publiée sur le site.

Dans le sud de la France et notamment sur le pourtour méditerranéen, où les pollens de bouleau seront moins actifs, les pollens de cyprès, arrivés il y a déjà plusieurs semaines, continueront à sévir encore quelques jours, accompagnés des pollens de platane.

D'autres pollens (frêne, saule et peuplier) commencent également à se répandre sur l'ensemble du territoire, mais ils présentent pour l'instant un faible risque d'allergie.

Quant aux pollens de graminées, l'autre bête noire des allergiques, ils arrivent dans l'Ouest et devraient se répandre peu à peu sur tout le territoire, selon le RNSA.

Les différents pollens présents dans l'air peuvent provoquer des réactions allergiques, comme des rhinites ou des conjonctivites, qui varient en fonction du type et de la concentration de pollen.

En France, environ 30% de la population adulte et jusqu'à 20% des enfants seraient aujourd'hui allergiques à des pollens, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).

Le Dr Isabelle Bossé, présidente du Syndicat français des allergologues (SYFAL) a souligné pour sa part que les allergies avaient tendance à s'aggraver "sous l'effet de la pollution et du réchauffement climatique" et qu'elles avaient "un réel impact sur la vie quotidienne des patients et sur notre système de santé".

Pour limiter la gène occasionnée par les pollens, le SYFAL rappelle dans un communiqué quelques gestes simples parmi lesquels la limitation des activités en plein air ou encore l'aération des logements tôt le matin ou tard le soir, en évitant les heures les plus chaudes lorsque la concentration de pollens dans l'air est la plus élevée.

Pour les personnes les plus sensibles, le SYFAL conseille de changer de vêtements ou de se laver les cheveux pour se débarrasser des pollens.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les pollens de bouleau, très redoutés par les allergiques, font leur apparition en France métropolitaine.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-