Attaque d'un commissariat à Champigny-sur-Marne: deux personnes en garde à vue

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Attaque d'un commissariat à Champigny-sur-Marne: deux personnes en garde à vue

Publié le 15/10/2020 à 11:07 - Mise à jour à 11:08
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Créteil
-A +A

Deux personnes ont été interpellées jeudi dans le cadre de l'enquête sur l'attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) samedi par une quarantaine de jeunes, a indiqué à l'AFP le parquet de Créteil, confirmant une information du Point.

Les deux hommes ont été interpellés à 6H30 dans la commune, a précisé la même source, sans vouloir donner plus de précisions sur les personnes en garde à vue.

Les incidents avaient débuté samedi peu avant minuit dans une cité sensible de Champigny et duré environ une heure.

Deux agents avaient dû se mettre à l'abri dans le sas sécurisé du commissariat lorsque les assaillants, armés de barres de fer et visage dissimulé, étaient arrivés, cassant notamment des vitres de véhicules de police et la porte vitrée de l'entrée. Des mortiers d'artifice avaient aussi visé le bâtiment, sans faire de dégâts.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait aussitôt dénoncé "des actes d'une grande sauvagerie" de la part de "caïds", de "voyous" venus pour "casser les symboles de la République" et "casser du flic".

La Sûreté territoriale du Val-de-Marne est chargée de l'enquête, ouverte pour "violences en réunion avec arme sur personnes dépositaires de l'autorité publique" et "dégradations de biens publics et de biens privés".

Le président Emmanuel Macron doit recevoir ce jeudi les syndicats de policiers.

L'attaque était survenue alors que le pays était sous le choc de l'attaque très violente survenue le 7 octobre, dont ont été victimes deux policiers passés à tabac et blessés par balle dans le Val-d'Oise.

Auteur(s): Par AFP - Créteil

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des policiers au lendemain de l'attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), au cours de laquelle des véhicules ont eu leurs vitres brisées par les assaillants,

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-