Attentat de Nice: quatre nouvelles personnes placées en garde à vue

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Attentat de Nice: quatre nouvelles personnes placées en garde à vue

Publié le 03/11/2020 à 10:06 - Mise à jour à 10:42
© Valery HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Quatre personnes ont été placées mardi matin en garde à vue dans l'enquête sur l'attaque au couteau dans une église de Nice, jeudi dernier, qui a causé la mort de trois personnes, a-t-on appris de source judiciaire.

Ces quatre hommes ont été interpellés dans le Val-d'Oise, a précisé cette source à l'AFP.

L'un d'eux, âgé de 29 ans, est soupçonné d'avoir été en contact avec l'assaillant tunisien, Brahim Issaoui. Les trois autres, âgés de 23 à 45 ans, étaient présents au domicile du premier, a-t-on ajouté de même source.

Jusqu'à ces nouvelles interpellations, six personnes avaient déjà été placées en garde à vue depuis jeudi. Mais toutes ont été relâchées, à l'exception d'un seul suspect, un Tunisien de 29 ans.

Cet homme est soupçonné d'avoir voyagé avec Brahim Issaoui à bord du bateau qui a accosté sur l'île italienne de Lampedusa, en Méditerranée, puis d'avoir transité avec lui jusqu'en France.

Brahim Issaoui, 21 ans, était pour sa part toujours hospitalisé mardi matin.

Selon une source proche du dossier, qui confirmait une information du Figaro, il a été testé positif au Covid-19, une contamination qui pourrait retarder de plusieurs jours son audition.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des gendarmes sont déployés à proximité de la basilique de Nice, le 31 octobre 2020

Newsletter





Commentaires

-