Attentats du 13 novembre: nouvelle audition mercredi de Salah Abdeslam, resté silencieux

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Attentats du 13 novembre: nouvelle audition mercredi de Salah Abdeslam, resté silencieux

Publié le 15/11/2017 à 13:11 - Mise à jour à 14:30
© DSK / POLICE NATIONALE/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre 2015, a de nouveau refusé de répondre aux questions du juge antiterroriste mercredi, lors de son cinquième interrogatoire depuis sa mise en examen il y a un an et demi, a-t-on appris de source judiciaire.

Suspect clé des attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, Salah Abdeslam a fait un aller-retour mercredi matin entre sa cellule ultra-sécurisée de la prison de Fleury-Mérogis et le palais de justice de Paris.

Arrêté le 18 mars 2016 dans la commune bruxelloise de Molenbeek après quatre mois de cavale, il avait été mis en examen le 27 avril 2016, notamment pour assassinats terroristes, et est toujours resté muet devant les juges français.

Le 24 avril, lors de sa précédente convocation, il avait été longuement interrogé sur les préparatifs des attaques du 13 novembres, sur ses locations de véhicules et ses voyages à travers l'Europe pour convoyer des membres de la cellule, ou encore sur des achats de matériel pouvant servir à la confection d'explosifs, selon une source proche du dossier. Mais il n'avait répondu à aucune des questions.

Salah Abdeslam, qui refuse toujours d'avoir un avocat, est placé à l'isolement et surveillé 24h/24 par vidéo dans sa cellule. Il a vu ses conditions de détention assouplies, en raison de "craintes pour sa santé", avait expliqué mi-septembre la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, tout en refusant de parler d'"allègement".

Il sera jugé en décembre en Belgique pour "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers", après une fusillade survenue à Bruxelles le 15 mars 2016, trois jours avant son arrestation.

Contre toute attente, il a souhaité comparaître à ce procès et la Belgique a officiellement demandé à la France qu'il lui soit remis pour être jugé dans la capitale belge.

Les modalités de ce transfèrement sont en cours de discussions entre la France et la Belgique.

L'audition d'Abdeslam ce mercredi est intervenu le même jour que le transfèrement de Belgique en France, au palais de justice de Paris, du jihadiste français Mehdi Nemmouche. L'auteur présumé de la tuerie du Musée juif à Bruxelles a été mis en examen dans l'enquête sur les quatre journalistes français otages en Syrie en 2013-2014, dont il pourrait avoir été l'un des geôliers. Après sa mise en examen, Nemmouche devait retourner rapidement en Belgique dans la journée.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13-Novembre, sur une photo fournie par la police le 15 novembre 2015

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-