Attentats dans l'Aude: une militante "vegan" visée par une enquête pour "apologie du terrorisme"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Attentats dans l'Aude: une militante "vegan" visée par une enquête pour "apologie du terrorisme"

Publié le 28/03/2018 à 18:25 - Mise à jour à 18:38
© ERIC CABANIS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Foix
-A +A

Une enquête pour "apologie du terrorisme" a été ouverte à Foix (Ariège) après la publication sur les réseaux sociaux par une militante de la cause animale d'un message injuriant à l'égard du boucher du Super U de Trèbes tué dans les attentats islamistes de Radouane Lakdim, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Dans la nuit de lundi à mardi, les gendarmes ariégeois ont repéré ce message qui disait: "Ben quoi, ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste ? Pas moi, j'ai zéro compassion pour lui, il y a quand même une justice", a indiqué la source judiciaire à un correspondant de l'AFP.

Ce message, posté trois jours après la mort à Trèbes (Aude) du boucher du Super U, Christian Medves, une des quatre victimes du jihadiste Radouane Lakdim, a entraîné des réactions virulentes. La militante vegan qui l'avait posté l'a ensuite retiré, selon la source judiciaire.

La procureure de Foix, Karline Bouisset, a ouvert une enquête pour apologie du terrorisme, dont elle s'est dessaisie au profit du parquet de Saint-Gaudens, la militante étant domiciliée en Haute-Garonne.

Cette dernière n'avait pas été interpellée mercredi après-midi.

Un ancien candidat aux législatives dans le Calvados, Stéphane Poussier (ex-LFI), a pour sa part été condamné mardi à un an de prison avec sursis pour apologie du terrorisme par le tribunal correctionnel de Lisieux (Calvados).

Jeudi seront célébrées séparément dans l'Aude les obsèques des quatre victimes des attentats de Trèbes et Carcassonne.

Auteur(s): Par AFP - Foix

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Super U de Trèbes (Aude, sud-ouest) le 24 mars 2018 dans lequel le boucher Christian Medves a perdu la vie, victime du jihadiste Radouane Lakdim

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-