Attribution du marché du "Pentagone français": le procès de deux hommes s'ouvre à Paris

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Attribution du marché du "Pentagone français": le procès de deux hommes s'ouvre à Paris

Publié le 27/01/2020 à 19:05 - Mise à jour à 19:06
© Joël SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le procès d'un ex-militaire et d'un homme d'affaires, jugés pour corruption et favoritisme dans l'attribution du marché du "Pentagone à la française", le nouveau ministère de la Défense, a démarré lundi à Paris.

Le "Balardgone", projet lancé en 2007 par Nicolas Sarkozy et inauguré fin 2015 par François Hollande, regroupe les trois armées, terre, mer et marine. Environ 9.000 personnes travaillent dans l'immense bâtiment, situé dans le quartier Balard dans le sud de Paris, dans le XVème arrondissement.

Au centre du procès: l'attribution en février 2011 de ce marché de plus de 3,5 milliards d'euros - un partenariat public-privé - à un consortium mené par Bouygues. L'enquête avait démarré en 2010, alors que l'appel d'offre était en cours, après un signalement anonyme.

L'ancien militaire, Fabrice Couderc, qui est soupçonné d'avoir dérobé des documents confidentiels, est jugé pour "favoritisme" et "corruption passive".

L'homme d'affaires Karim Aïssa comparait lui pour "recel de favoritisme" et "corruption active". Il est soupçonné d'avoir joué un rôle d'intermédiaire pour favoriser des entreprises candidatant à des marchés publics, et est également jugé dans ce procès pour une procédure d'appel d'offres concernant un projet de plateforme de courrier en Martinique.

La première journée d'audience a été consacrée à la lecture du dossier. Mercredi, le tribunal entendra Karim Aïssa et Fabrice Couderc sur le marché du Balardgone, puis s'intéressera jeudi au dossier de La Poste en Martinique. Lundi, le parquet présentera ses réquisitions. Le procès doit s'achever le 5 février avec les plaidoiries des avocats de la défense.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'entrée du nouveau bâtiment du ministère de la Défense, baptisé le "Pentagone français" ou le "Balardgone", en octobre 2015 à Paris

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-