Baylet entendu sur des accusations de viols sur mineur qu'il conteste

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Baylet entendu sur des accusations de viols sur mineur qu'il conteste

Publié le 01/03/2021 à 19:46 - Mise à jour à 21:06
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s):
-A +A

L'ancien ministre PRG Jean-Michel Baylet a été auditionné jeudi dernier à Paris par la brigade de protection des mineurs sur des accusations de viols et d'agressions sexuelles sur mineur, des faits prescrits qu'il conteste, a appris l'AFP lundi de sources proches du dossier.

Le patron de la Dépêche du Midi, entendu en audition libre, "a formellement contesté ces allégations mensongères et apporté toutes les précisions nécessaires" sur ces faits "qui se seraient déroulés il y a 41 ans", a réagi son avocat, Me Jean-Yves Dupeux, dans un communiqué.

Le parquet de Paris a confirmé avoir ouvert une enquête "le 9 juin 2020 des chefs de "viols" et "agressions sexuelles" sur mineur de moins de 15 ans.

L'ancien président du Parti radical de gauche (1996-2016) et ex-sénateur a participé à quatre reprises à des gouvernements de gauche, sous la présidence de François Mitterrand puis de François Hollande.

Secrétaire d’Etat puis ministre entre 1984 et 1993, il était redevenu ministre en février 2016, cette fois de l'Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales.

Actuel maire de Valence-d'Agen (Tarn-et-Garonne), Jean-Michel Baylet est également un des propriétaires et le président du groupe de presse La Dépêche du Midi.

Le parquet de Paris a pris l'habitude d'ouvrir systématiquement des enquêtes sur les accusations de violences sexuelles contre des mineurs, même si les faits sont apparemment prescrits, afin de vérifier les faits et de rechercher d'éventuelles autres agressions non prescrites.

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a demandé lundi aux procureurs de France de généraliser cette pratique, alors que les témoignages et les accusations de violences sexuelles sur mineurs se sont multipliés ces derniers mois.

edy-gd-tll-bl/mk/pa/dch

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Michel Baylet en Corse le 23 mars 2017

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-