Canular "homophobe": Hanouna fait son mea culpa

Canular "homophobe": Hanouna fait son mea culpa

Publié le 24/05/2017 à 08:01 - Mise à jour à 08:05
©Capture d'écran C8
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

L'animateur vedette de C8 Cyril Hanouna, visé par des milliers de plaintes de téléspectateurs après la diffusion d'un canular jugé homophobe, a fait son mea culpa dans une lettre publiée sur le site de Libération.

"Si ce canular n'a pas fait rire chacun avec tous et au contraire est apparu comme pouvant accentuer l'homophobie alors, c'est qu'au final, ce sketch n'avait pas lieu d'être", écrit- il, en présentant "encore une fois toutes (ses) excuses et en premier lieu, à toutes celles et ceux qui ont été blessés, peinés ou choqués", dans cette lettre mise en ligne mardi soir.

"Aujourd'hui, en France, des homosexuels souffrent encore trop du rejet. Ce sketch est allé trop loin. Je n'ai jamais voulu les stigmatiser d'aucune manière", poursuit l'animateur de "Touche pas à mon poste", qui a décidé de se "rapprocher des associations, pour que ces derniers jours nous servent à toutes et tous pour avancer".

Dans son émission, lundi, Cyril Hanouna avait déjà reconnu avoir "déconné": "On a commis une erreur, j'ai commis une erreur", avait-il souligné.

Le CSA a annoncé mardi l'ouverture d'une procédure de sanction contre C8, une chaîne du groupe Canal+, après avoir reçu plus de 25.000 plaintes de téléspectateurs au sujet de ce canular jugé homophobe. En parallèle, une cinquantaine d'annonceurs ont suspendu la diffusion de publicité pendant le créneau horaire de l'émission.

Dans ce canular diffusé jeudi soir, l'animateur, qui s'est fait passer pour un bisexuel dans une petite annonce, répond de façon caricaturale et en direct aux hommes qui le contactent, suscitant l'hilarité du public.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Ce sketch est allé trop loin", a-t-il déclaré.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-