César: "Elle", "Frantz", "Divines", quel film sera sacré?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

César: "Elle", "Frantz", "Divines", quel film sera sacré?

Publié le 24/02/2017 à 07:29 - Mise à jour à 11:00
© ALBERTO PIZZOLI / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Le monde du cinéma français se retrouve vendredi soir pour les César, ses grandes récompenses annuelles, avec "Elle" de Paul Verhoeven parmi les favoris, aux côtés de "Frantz" de François Ozon et du film sur les banlieues "Divines" de Houda Benyamina.

La 42e cérémonie des César se déroulera à partir de 21H00 à la salle Pleyel, avec pour maître de cérémonie l'humoriste Jérôme Commandeur.

Avec onze nominations, dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur, le thriller "Elle" et son actrice Isabelle Huppert font figure de favoris.

Très bien accueillie au dernier Festival de Cannes, cette histoire d'une femme violée qui se met à traquer son agresseur a déjà obtenu le Golden Globe du meilleur film étranger.

Isabelle Huppert, également récompensée par un Golden Globe pour ce rôle et en lice pour les Oscars décernés dimanche, est quant à elle bien placée pour remporter le César de la meilleure actrice.

Treize fois nommée dans cette catégorie et récompensée une seule fois (pour "La Cérémonie" en 1996), elle disputera ce prix avec Marion Cotillard, déjà couronnée en 2008 avec "La Môme", pour son rôle d'amoureuse passionnée dans "Mal de pierres" de Nicole Garcia. Ou encore avec Judith Chemla dans "Une vie", adaptation de Maupassant par Stéphane Brizé.

Egalement cité onze fois, "Frantz", drame sentimental au lendemain de la guerre de 14-18, pourrait lui aussi rafler des récompenses, d'autant que son réalisateur François Ozon, déjà nommé trois fois dans les catégories meilleur réalisateur et meilleur film, n'a jamais remporté de César.

Si ces deux films sont les plus souvent nommés, "Divines" de Houda Benyamina, premier long métrage explosif racontant l'épopée de deux gamines de banlieue, pourrait leur voler la vedette.

- Diversité -

Ce film plein d'énergie, nommé sept fois notamment dans les catégories meilleur film, meilleur premier film et meilleure réalisation, pourrait occuper le devant de la scène lors de la soirée au moment où les banlieues sont revenues au coeur de l'actualité suite à l'interpellation brutale du jeune Théo par la police à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) le 2 février.

Son actrice principale, Oulaya Amamra, soeur de la cinéaste, est l'une des favorites pour le César du meilleur espoir féminin, tandis que l'autre comédienne du film, Déborah Lukumuena, concourt pour le trophée de la meilleure actrice dans un second rôle.

Les César, qui ont souvent mis à l'honneur ces dernières années des films engagés ou sous le signe de la diversité, avaient récompensé l'an dernier "Fatima" de Philippe Faucon, l'histoire d'une femme de ménage maghrébine, sacré meilleur film.

"Ma Loute" de Bruno Dumont, fantaisie tragi-comique dans le Nord, en lice dans neuf catégories, et "Mal de pierres", nommé huit fois, pourraient aussi repartir avec des prix.

Le prodige québecois Xavier Dolan est, lui, l'un des mieux placés pour le trophée de meilleur réalisateur avec son huis clos familial "Juste la fin du monde", aux côtés de Paul Verhoeven, François Ozon ou Bruno Dumont.

Pour le prix d'interprétation masculine, le jeu est plus ouvert que chez les femmes. En lice pour son rôle de fils qui retrouve sa famille pour lui annoncer sa mort prochaine dans "Juste la fin du monde", Gaspard Ulliel aura notamment face à lui Pierre Niney dans "Frantz", Nicolas Duvauchelle dans "Je ne suis pas un salaud", François Cluzet dans "Médecin de campagne" et Fabrice Luchini dans "Ma Loute".

Un César d'honneur sera également remis à l'acteur engagé George Clooney. Dans un entretien publié jeudi, celui-ci a jugé "effrayant" que le réalisateur franco-polonais Polanski, 83 ans, soit poursuivi depuis 40 ans aux États-Unis, après avoir été accusé du viol d'une mineure.

Sous la pression d'associations féministes, celui-ci a dû renoncer à présider cette 42e cérémonie des César.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Isabelle Hupert est favorite pour le César de la meilleure actrice, pour son rôle dans "Elle" de Paul Verhoeven (ici à ses côtés).

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-