Chute d'un arbre dans une école: l'un des enfants amputé de la jambe

Chute d'un arbre dans une école: l'un des enfants amputé de la jambe

Publié le 19/04/2019 à 09:01 - Mise à jour à 09:18
© Jeff PACHOUD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Montauban

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Les deux élèves d'une école primaire du Tarn-et-Garonne, blessés jeudi après-midi dans la cour de leur école par la chute d'un arbre, sont "dans un état stable" mais l'un d'eux "a dû être amputé" de la jambe, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Ces deux jeunes garçons âgés de 7 et 8 ans sont "dans un état stable mais restent sous surveillance", a indiqué vendredi matin la préfecture du département, précisant que "l'un d'eux a dû être amputé d'un membre inférieur".

Plusieurs élèves jouaient autour d'un marronnier centenaire durant la récréation lorsque vers 15h30 le tronc de cet arbre, pour une raison encore inconnue, s'est cassé, tombant sur trois élèves.

Une fillette de maternelle a été légèrement blessée tandis qu'il a fallu "près de 2 heures aux pompiers pour désincarcérer" les deux garçons.

Ils ont été évacués vers l'hôpital de Purpan à Toulouse, l'un blessé "à la jambe et à la hanche" et l'autre "à l'abdomen".

L'école Jules-Ferry, qui reçoit des élèves de maternelle et de cycle 1, a été fermée vendredi "pour permettre les investigations de la gendarmerie" et "déterminer les causes de la chute de cet arbre", a souligné la préfecture.

Une cellule médico-psychologique devait être mise en place sur la commune pour recevoir les élèves de cette petite école rurale dont plusieurs ont été témoins de l'accident.

La rectrice de l’académie de Toulouse doit se rendre dans la journée dans l'école.

Auteur(s): Par AFP - Montauban

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux élèves d'une école primaire du Tarn-et-Garonne, blessés jeudi après-midi dans la cour de leur école par la chute d'un arbre, sont "dans un état stable" (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-