Cigarettes à la sauvette : les acheteurs passibles de 135 euros d'amende

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Cigarettes à la sauvette : les acheteurs passibles de 135 euros d'amende

Publié le 26/12/2019 à 10:37 - Mise à jour à 10:38
© EVA HAMBACH / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Marseille

-A +A

Les acheteurs de cigarettes à la sauvette risquent désormais une amende de 135 euros, une mesure qui doit permettre de mieux lutter contre le trafic, a expliqué jeudi à l'AFP l'une des députées LREM à l'initiative de cette mesure.

Les premiers PV pourraient être dressés rapidement, le décret prévoyant cette contravention de 4e classe ayant été publié le 20 décembre, et la mesure étant attendue par les policiers dans des quartiers touchés par ce trafic comme Barbès à Paris ou le centre-ville de Marseille, a précisé la députée de la cité phocéenne Alexandra Louis.

"Il faut responsabiliser les acheteurs" qui pourront être verbalisés sur le fait, poursuit la parlementaire, soulevant un "enjeu de santé publique et de sécurité".

"C'est un trafic qui génère beaucoup de violence et d'insécurité", encourage le tabagisme des mineurs "qui se voient proposer des cigarettes dans la rue", et nuit aux buralistes. "Tant qu'il y aura de la demande, il continuera d'y avoir de l'offre", poursuit Mme Louis, qui veut "attaquer ces trafics sur tous les fronts".

Le contrebande de tabac est un phénomène massif en France, alimenté à la fois par des importations organisées et des trafics locaux dans les zones frontalières: sur les neuf premiers mois de l'année, les douanes en ont intercepté 282,7 tonnes, un bond de 78% sur un an, selon Bercy.

Auteur(s): Par AFP - Marseille


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les acheteurs de cigarettes à la sauvette risquent désormais une amende de 135 euros, une mesure qui doit permettre de mieux lutter contre le trafic

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-