Cinq morts dans un Ehpad près de Toulouse: une intoxication alimentaire confirmée

Cinq morts dans un Ehpad près de Toulouse: une intoxication alimentaire confirmée

Publié le 04/04/2019 à 16:39 - Mise à jour à 18:40
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Toulouse

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

L'enquête sur la mort de cinq résidents d'une maison de retraite à Lherm, près de Toulouse, a confirmé une intoxication alimentaire, a annoncé jeudi le procureur de Toulouse, Dominique Alzéari.

L'enquête a permis de détecter une "toxi-infection alimentaire", a annoncé M. Alzéari lors d'un point de presse.

Mais il n'y a pas de précision dans l'immédiat sur les bactéries incriminées, a-t-il indiqué, affirmant par ailleurs que "rien ne permet d'objectiver un acte volontaire".

Il a annoncé qu'une information judiciaire allait être prochainement ouverte mais qu'il était "trop tôt pour rechercher des responsabilités individuelles".

Dès l'annonce du drame, survenu dimanche soir, l'Agence régionale de Santé (ARS) avait déclaré que la suspicion première était celle d'une intoxication alimentaire.

Les autopsies sur les cinq victimes, quatre femmes et un homme âgés de 72 à 95 ans, indiquent que "deux décès sont dus à des arrêts cardio-respiratoires après un choc toxique", tandis que des analyses se poursuivent pour les autres, a ajouté le procureur.

"Il n'y a pas d'étouffement objectivé par autopsie", a-t-il ajouté, alors que la Dépêche du Midi avait évoqué comme possible cause de certains décès des étouffements pour cause de vomissements.

- Doutes sur les repas incriminés -

Au total, 13 plaintes ont été déposées par des membres des familles, dont 10 pour "homicide involontaire" par les proches de quatre des cinq résidents décédés. Les trois autres, pour "blessures involontaires", émanent de proches de résidents affectés.

Les repas à l'origine du drame ne sont "pas forcément les repas du soir", a précisé le procureur, alors que l'alerte avait été donnée en soirée après les dîners, suite à des symptômes de vomissements et diarrhées.

"Pour quatre des cinq personnes décédées c'était des repas lissés ou mixés", a-t-il précisé, interrogé sur l'hypothèse d'une infection due au mixage des aliments.

Mais "des gens qui ont pris ces repas n'ont pas été malades", a-t-il ajouté. Il a souligné que pour les 26 victimes de l'intoxication finalement recensées, l'établissement servait plus de 50 repas "mixés ou lissés", destinés aux personnes dépendantes.

Dans cet établissement, "les repas sont préparés sur place à partir d'ingrédients livrés par la Sodexo", a par ailleurs relevé le procureur.

L'établissement et le groupe propriétaire, Korian, avaient martelé lundi et mardi que les plats étaient préparés en interne, après des déclarations contraires de deux proches de victimes.

Quinze gendarmes sont mobilisés sur l'enquête, dirigée par la brigade de recherche de Muret, dans la périphérie toulousaine, et la section de recherche de Toulouse.

Auteur(s): Par AFP - Toulouse

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enquête sur la mort de cinq résidents d'une maison de retraite à Lherm, près de Toulouse, a confirmé une intoxication alimentaire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-