Coronavirus: échos d'une France confinée, 31e jour

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Coronavirus: échos d'une France confinée, 31e jour

Publié le 16/04/2020 à 15:45 - Mise à jour à 16:04
© JEFF PACHOUD / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

La vie chacun chez soi: de l'Anjou à la commune d'Espalion, dans l'Aveyron, échos d'une France sous cloche jeudi, au 31e jour de confinement.

. Origami

Recycler ses vieilles attestations de sortie en perruche ou cygne de papier, c'est l'idée de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) d'Anjou qui organise jusqu'au 11 mai un concours, "Origami ornitho", dont le but est de "réaliser un ou plusieurs origami ressemblant de près ou de loin à un oiseau".

Une fois réalisé, le volatile de papier devra être pris "en photo dans son milieu naturel", ajoute l'association. Sur son site, la LPO d'Anjou donne quelques exemples pour aider les participants dans leurs pliages, du hibou à l'hirondelle.

Les clichés sont à envoyer par mail (theophile.tusseau@lpo.fr) ou via sa messagerie Facebook. Les œuvres seront partagées sur les réseaux sociaux, et un lot sera attribué aux trois premiers participants tirés au sort.

. Tirages

Une cinquantaine de photojournalistes indépendants se sont unis pour organiser jusqu'au 15 mai une vente en ligne de leurs tirages. La totalité des bénéfices sera reversée à la Fondation de France, dans le cadre de son action conjointe avec l'Institut Pasteur et l'AP-HP "Tous unis contre le virus".

Les initiateurs de cette campagne se sont inspirés de celle lancée début avril par des photographes italiens, intitulée "100 photos pour Bergame", l'une des villes les plus touchées du pays par l'épidémie.

Les photographies, imprimées sur un papier baryté prestige, au format unique de 20x30cm, sont vendues au prix de 100€ sur le site https://www.photographes-unis.fr.

. "Génération Covid"

Dans le Doubs, Andéol Demeulenaere, a lancé le 23 mars le site internet www.generationcovid.fr pour regrouper les témoignages des personnes "touchées de près ou de loin par le Covid19".

Malades, soignants, étudiants, enfants de soignants, personnes sourdes ou encore femmes enceintes: près de 80 personnes ont ainsi déposé leur récit en ligne, décrivant leur peur de la maladie, leurs angoisses du confinement et leur épuisement face à ce "mal invisible".

"Pour certaines personnes, ce site a un effet thérapeutique", note M. Demeulenaere, "des gens me disent que ça les soulage et les libère d’un poids de pouvoir écrire ce qu’ils vivent".

Une initiative similaire a été lancée à Boulleret, petite commune dans le Cher, où les 1.400 habitants sont invités à profiter du confinement pour témoigner de leur "ressenti" et "espoirs" au travers d'"écrits, poèmes ou dessins" consignés dans un recueil qui sera publié après le confinement.

. Double mandat

Deux mandats, à 700 km de distance. C'est la situation exceptionnelle dans laquelle se trouve Jacques Dalmont contre son gré, après le report du second tour des élections municipales.

Le premier tour n'avait pas pu désigner de vainqueur à la Ferté-Macé, dans l'Orne, où M. Dalmont, maire sortant, avait décidé de ne pas se représenter après deux mandats. Dans le même temps, il a été élu au premier tour conseiller municipal d'opposition à Espalion, dans l'Aveyron.

En attendant le second tour, l'élu continue d'assumer son mandat à la Ferté-Macé.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme fait un signe à sa mère sous un porche transformé en salle de visite pour les proches des résidents de la maison de retraite de Roche-La-Molière, le 15 avril 2020

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-