Covid-19: Castex demande le renforcement des contrôles des mesures en vigueur

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Covid-19: Castex demande le renforcement des contrôles des mesures en vigueur

Publié le 27/02/2021 à 13:24 - Mise à jour à 13:56
© Nathalie BOURREAU / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Le Premier ministre Jean Castex a demandé samedi aux préfets des 20 départements où l'épidémie de Covid-19 menace de flamber de renforcer les contrôles des mesures en vigueur dont les couvre-feux, rappelant que l'objectif est de "tout faire pour éviter un confinement national", a annoncé Matignon.

Le chef du gouvernement a "appelé les préfets à mener des concertations approfondies et à prendre des mesures à caractère immédiat: renforcement des contrôles des mesures mises en œuvre, optimisation de la campagne vaccinale, déploiement des tests salivaires dans les établissements d’enseignement et respect des directives relatives au télétravail", ont précisé ses services, à l'issue d'une visioconférence de M. Castex avec les préfets des 20 départements et les directeurs généraux des Agences régionales de santé concernés.

Comme il l'avait twitté auparavant, le Premier ministre, avec les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin et de la Santé Olivier Véran, a rappelé les objectifs du gouvernement de "tout faire pour éviter un confinement national et adopter des mesures territorialisées".

Les échanges ont porté sur "les situations épidémiologiques locales, l’organisation des concertations avec les élus locaux et les premières tendances qui s’en dégagent", a ajouté Matignon, sans préciser qui du gouvernement ou des préfets allaient communiquer sur d'éventuelles nouvelles mesures restrictives.

Couvre-feu à 18 heures la semaine comme le reste du territoire mais également tout le week-end: pour freiner l'épidémie, Nice et Dunkerque inaugurent samedi une nouvelle variante de restrictions sanitaires qui guette d'autres grandes villes et départements, dont l'île de France, si la situation se dégrade.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Premier ministre Jean Castex lors d'une visite au CHU de Nantes, le 26 février 2021

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-