Croix gammées rue de Rivoli à Paris, un homme en garde à vue

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Croix gammées rue de Rivoli à Paris, un homme en garde à vue

Publié le 11/10/2020 à 16:48 - Mise à jour à 16:50
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Un homme a été placé en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche, soupçonné d'avoir tagué une vingtaine de croix gammées rue de Rivoli, dans le centre de Paris, a appris l'AFP auprès du parquet de Paris.

Une enquête pour "dégradations" a été confiée au service d’accueil et d’investigations de proximité (SAIP) de Paris-centre, a ajouté le parquet, confirmant une information du Parisien.

Selon une source proche du dossier, le suspect est un homme né en 1989 en Géorgie.

Taguées en rouge sur les colonnes des arcades de la rue de Rivoli, ces croix étaient visibles tôt dimanche matin sur des photos diffusées sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, la mairie de Paris a précisé que l'homme a été interpellé par "une équipe d'agents de la sécurité".

"Empêcher ces actes intolérables fait aussi partie de leur mission. Les équipes de nettoyage interviendront rapidement pour effacer toute trace de ces messages", a précisé la mairie.

Sur le même réseau social, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a évoqué d'"ignobles tags nazis en plein Paris" et dit "merci aux policiers pour la réactivité".

Selon les chiffres du Service central du renseignement territorial, les actes racistes ont augmenté de 38% en 2019.

En détail, ils sont en hausse de 27% pour les actes antisémites (687 actes), de 54% pour les actes anti-musulmans (154 actes) et de 130% pour tous les autres actes racistes (1.142 actes).

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des croix gammées taguées rue de Rivoli à paris, le 11 octobre 2020

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-