Dans une usine de l'Aisne, 40 flacons de parfum par minute, pour le monde entier

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Dans une usine de l'Aisne, 40 flacons de parfum par minute, pour le monde entier

Publié le 17/12/2020 à 07:00 - Mise à jour à 08:08
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par Marie-Morgane LE MOEL - Gauchy (France) (AFP)

-A +A

C'est une usine moderne, mais d'allure simple, sans grand panneau pour signaler que le géant mondial des cosmétiques L'Oréal y opère, et pourtant: de Gauchy, dans l'Aisne, partent chaque année des millions de bouteilles de parfums aux noms prestigieux, à destination du monde entier.

Avec 800 références de parfums et huit grandes marques, Gauchy est le site de production en grande série des parfums de la division luxe de L'Oréal. C'est donc dans cette usine que sont produits les flacons des marques Lancôme, Yves Saint Laurent ou Giorgio Armani, que le groupe a rachetées au fil des ans.

Si les précieux jus ne sont pas créés ici, c'est en revanche là qu'ils prennent corps. Pour cela, l'huile essentielle, commandée à des spécialistes des fragrances, est d'abord mélangée, principalement avec de l'eau et de l'alcool.

"On laisse reposer le jus dans des cuves en inox allant jusqu'à 10 tonnes. Puis on lance le conditionnement", détaille le directeur de l'usine, Romaric Peltier.

Dès l'entrée dans la partie conditionnement justement, l'odeur de parfums attrape le visiteur, au point de donner l'impression de pénétrer dans une parfumerie, les machines en plus.

Sur les vingt lignes de fabrication, chaque étape est calibrée. Placés par l'automate dans la machine, les flacons de verre sont remplis de parfum avant que le capot ne soit mis en place. Ce capot -on ne dit pas bouchon- est l'élément de reconnaissance majeur de chaque marque.

Quelques secondes plus tard, le parfum arrive dans un emballage "en français, car c'est cela qui plaît", souligne le directeur.

Environ 110 personnes travaillent ici, 200 personnes au total pour l'usine. A raison de 40 flacons produits en moyenne par minute, cela donne des dizaines de milliers de flacons chaque jour, indique Romaric Peltier, qui n'en dira pas davantage sur le chiffre d'affaires de l'activité. Tout juste sait-on que "La vie est belle" de Lancôme était numéro un des ventes pour l'Europe en novembre.

- Pas de café -

Une fois les flacons prêts, des vérifications ont lieu dans le laboratoire de l'usine. Les produits y sont examinés visuellement, mais aussi par l'odorat. Loin de tout effluve, le personnel -formé par une école de parfum- va alors sentir, dans une salle isolée, des exemplaires prélevés sur les lignes.

"On prend le produit final à contrôler et un référentiel de jus. L'idée est de faire de l'olfaction en aveugle", explique Céline Palisse, responsable qualité de l'usine. Pour cela, les testeurs trempent des mouillettes dans le parfum à contrôler et dans le standard de jus. "L'objectif est d'essayer de déceler s'il y a une différence ou non et s'il y a une différence, de voir à quoi elle est liée", raconte-t-elle.

Pour cela, le processus est strict: les testeurs doivent donc éviter café, chewing-gum ou encore cigarette les heures précédant l'examen.

L'usine se porte bien, malgré la pandémie et la fermeture des magasins. Le site a ainsi embauché une dizaine de personnes durant le premier confinement. De l'avantage de faire partie d'un groupe mondial, souligne Romaric Peltier, avec des régions qui ne sont pas entrées dans la crise sanitaire au même moment.

En France, les ventes de parfums haut de gamme ont fait preuve de résilience, selon une étude récente du cabinet NPD Group. Entre janvier et fin octobre, les parfums ont certes vu leurs ventes baisser de 18% par rapport à la même période l'an passé, mais ce fut un recul moindre que celui enregistré par le marché global de la beauté sélective (-22%).

Le groupe concurrent Interparfums (marques Jimmy Choo ou Karl Lagerfeld) a quant à lui récemment relevé ses prévisions pour 2020, citant un contexte "plus favorable qu'espéré" malgré la crise sanitaire.

"Nous avons des projections rassurantes", reconnaît de son côté M. Peltier, alors que Noël, l'une des grosses périodes de ventes de parfums, se prépare.

Auteur(s): Par Marie-Morgane LE MOEL - Gauchy (France) (AFP)


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A Gauchy dans l'Aisne, on fabrique et on remplit les flacons des parfums des marques de luxe de l'Oréal

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-