Disparition d'Estelle Mouzin: les fouilles vont reprendre dans les Ardennes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Disparition d'Estelle Mouzin: les fouilles vont reprendre dans les Ardennes

Publié le 05/04/2021 à 19:13 - Mise à jour le 06/04/2021 à 00:36
© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Les fouilles pour retrouver le corps d'Estelle Mouzin, dont le tueur en série Michel Fourniret a avoué le meurtre, vont reprendre "mardi ou mercredi" dans les Ardennes, a-t-on appris lundi de source proche de l'enquête.

Selon France Info, l'ex-femme de Michel Fourniret, Monique Olivier, a reconnu avoir joué un rôle dans la séquestration de la fillette disparue en 2003.

L'avocat d'Eric Mouzin, Me Didier Seban, cité par la radio, a indiqué que Mme Olivier a donné des informations inédites qui vont orienter les enquêteurs "vers un lieu qui va être fouillé dans les jours qui viennent" dans les Ardennes.

"Elle n’était pas en Seine-et-Marne mais était présente au moment où Estelle était dans les Ardennes, vivante", a précisé l'avocat à la radio.

Richard Delgenes, avocat de Monique Olivier contacté par l'AFP, a au contraire indiqué qu'"en l'état des investigations, il n'existe pas d'éléments nouveaux sur l'implication de Monique Olivier."

"Elle participe pour essayer d'aider les enquêteurs à retrouver le corps mais n'a jamais reconnu savoir où Michel Fourniret l'avait mis", a-t-il ajouté.

"Les problèmes de santé de Michel Fourniret l'empêchent de répondre aux questions et probablement d'être jugé. Les efforts se concentrent donc sur Monique Olivier mais il ne faudrait pas que l’indisponibilité de Michel Fourniret conduise à essayer de donner à Monique Olivier un rôle qu'elle n'a pas et qu'elle n'a jamais eu", a insisté Me Delgenes.

"Monique Olivier a reconnu que Michel Fourniret était l'auteur de l'enlèvement d'Estelle Mouzin et la juge d'instruction l'a mise en examen pour complicité", a encore rappelé son avocat.

"Avec ces individus-là, il n'y a que les faits et les éléments de preuve qui ont un sens. Ce qu'ils vous racontent...", a réagi auprès de l'AFP, Eric Mouzin, le père de la fillette disparue le 9 janvier 2003 alors qu'elle rentrait de l'école, à Guermantes (Seine-et-Marne).

Vendredi, les enquêteurs ont clos une nouvelle série de fouilles infructueuses aux abords du village de Rumel, dans les Ardennes.

Ce village se situe à 4 km de Ville-sur-Lumes, où, selon Monique Olivier, son ex-époux a, dans une maison appartenant à sa sœur, séquestré, violé et tué Estelle Mouzin, 9 ans.

Le convoi transportant notamment la juge d'instruction Sabine Kheris avait gagné ce site, exploré pour la première fois, après une longue audition jeudi de l'ex-épouse du tueur en série à la gendarmerie de Charleville-Mézières.

Plusieurs opérations de fouilles ont déjà été menées dans la région ces derniers mois, mais sans percée, notamment en octobre en présence de Michel Fourniret, dont l'état de santé s'est entretemps dégradé.

Âgé de 78 ans, il a été condamné à la perpétuité incompressible pour les meurtres de sept fillettes, adolescentes et jeunes femmes entre 1987 et 2001. Il est mis en examen dans trois autres dossiers.

La juge d'instruction parisienne Sabine Kheris a récupéré à l'été 2019 la direction des investigations sur quatre disparitions et meurtres liés à Michel Fourniret. Elle a réussi à obtenir des aveux du tueur en série notamment dans l'affaire Estelle Mouzin.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nouvelle opération de recherche du corps d'Estelle Mouzin, que le tueur en série Michel Fourniret a reconnu avoir tuée en 2003, près de Ville-sur-Lumes le 31 mars 2021

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-