Droit de regard sur l'album de Johnny: "C'est mon père, c'est normal" estime David Hallyday

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Droit de regard sur l'album de Johnny: "C'est mon père, c'est normal" estime David Hallyday

Publié le 18/03/2018 à 04:37 - Mise à jour à 09:02
© Yoan VALAT / POOL/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

David Hallyday estime "normal" et "logique" sa demande conjointe avec sa soeur Laura Smet pour obtenir un droit de regard sur l'album posthume de Johnny, dans un entretien au Parisien Dimanche.

"C’est mon père, je trouve ça normal. C’est la logique même, je ne vois pas dans quel pays ce ne serait pas logique", s'indigne David Hallyday.

"Avec une telle carrière, c’est normal que son fils, sa fille comme ses deux autres petites filles aient un droit de regard dessus", poursuit-il avant d'ajouter : "Et aussi parce que je suis musicien. Il m’a toujours fait écouter ses albums avant qu’ils sortent, au moins en partie".

Et de raconter : "j'ai écouté deux titres (de l'album posthume, ndlr) avec lui dans une voiture. C’était au stade de maquette. C’était bien ce qu’il avait fait. Sa voix était incroyable, mais ce n’est pas une découverte".

Le premier round judiciaire très attendu sur l'héritage de Johnny Hallyday qui oppose ses deux aînés à Laeticia Hallyday, a été renvoyé jeudi au 30 mars, à la demande des avocats de David Hallyday et Laura Smet qui réclament devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre un droit de regard sur l'album posthume de leur père ainsi que le gel de son patrimoine.

L'ex-"idole des jeunes" avait travaillé une grande partie de l'année 2017 à son 51e album studio, qui devrait sortir à l'été et pour lequel dix chansons ont été enregistrées.

Dans cet entretien, le premier depuis la mort de son père, souligne le Parisien Dimanche, David Hallyday avoue être "content" d'effectuer une tournée: "cela me libère de beaucoup de choses. Mes sentiments, les choses importantes, je les fais passer dans ce que je sais faire de mieux, dans des chansons", explique le chanteur.

Il revient également sur la cérémonie des obsèques en l'église de La Madeleine à Paris : "La perte de quelqu’un qu’on aime est déjà difficile. Ce qui m’a sauvé authentiquement, c'est de voir ce rassemblement (...) C’était de l’amour pur, inconditionnel, c’est tellement rare… Quand le peuple arrive à se rassembler comme ça, c’est magique".

Et David Hallyday de conclure : "Oui il me manque terriblement, il y a des hauts et des bas, des moments où je me sens fort, des moments où je me sens moins fort. Dans ces moments, je pense à lui et cela me donne de la force".

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




David Hallyday estime "normal" et "logique" sa demande conjointe avec sa soeur Laura Smet pour obtenir un droit de regard sur l'album posthume de Johnny, dans un entretien au Parisien Dimanche.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-