Enquête pour provocation au meurtre après une vidéo du Youtubeur "Papacito"

Enquête pour provocation au meurtre après une vidéo du Youtubeur "Papacito"

Publié le 09/06/2021 à 12:19 - Mise à jour à 14:51
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Une enquête a été ouverte mercredi pour provocation publique au meurtre après la diffusion d'une vidéo du Youtubeur d'extrême droite "Papacito" simulant l'exécution d'un électeur LFI, a annoncé le parquet de Paris, sollicité par l'AFP.

Dans le détail, l'enquête est ouverte du chef de "provocation publique non suivie d'effet à la commission d'atteintes à la vie ou à l'intégrité des personnes", selon le parquet de Paris.

Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Dans cette vidéo publiée dimanche sur YouTube, depuis retirée, le vidéaste "Papacito" déclare: "Il y a 6% de gens qui votent pour le parti de Jean-Luc Mélenchon dans ce pays, peut-être qu'ils seront démunis s'il se passe quelque chose de pas prévu dans les années prochaines".

"Qu'est-ce qu'on peut faire pour ces gens-là?", ironise le vidéaste affublé d'un treillis militaire, avant de tirer, accompagné d'un ami, avec des armes à feu, sur le mannequin représentant l'électeur LFI, ensuite lardé de coups de couteau.

"Alors bien sûr le but de cette vidéo n'est pas de vous engager à produire de la violence, elle est purement expérimentale", précise ensuite Papacito.

Des extraits de cette séquence ont été abondamment relayés et dénoncés sur les réseaux sociaux par les Insoumis, lundi, avant un communiqué puis une intervention de Jean-Luc Mélenchon, lors de laquelle le candidat insoumis à la présidentielle a dénoncé un "appel au meurtre" et annoncé une plainte.

Fabien Roussel (PCF), autre candidat à la présidentielle, avait également annoncé "saisir le procureur" parce que les communistes y étaient aussi désignés comme cibles.

"Le gouvernement de la République condamne sans réserve et de la manière la plus ferme" cette vidéo, avait déclaré mardi le Premier ministre, Jean Castex, à l'Assemblée nationale.

La vidéo de "Papacito" avait été postée après l'émission "Questions politiques" dimanche (France info/Inter/Le Monde) dans laquelle Jean-Luc Mélenchon avait fait un lien entre terrorisme et élections, suscitant de nombreuses critiques, mais sa longueur suggère un tournage et un montage qui la précédait.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Balance - Justice

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-