Estelle Mouzin: vers la fin des fouilles dans les Ardennes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Estelle Mouzin: vers la fin des fouilles dans les Ardennes

Publié le 25/06/2020 à 10:30 - Mise à jour à 19:56
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Donchery

-A +A

L'avocat de l'ex-femme de Michel Fourniret, Me Delgenes, a déclaré jeudi que les fouilles menées depuis lundi dans les Ardennes pour retrouver le corps d'Estelle Mouzin étaient sur le point de s'achever, sans résultat probant.

"Il semble que les fouilles vont s'arrêter aujourd'hui parce que tout a été fait par tous les services de police et militaires (...) et je pense qu'on ne peut pas aller plus loin", a déclaré à la presse à la sortie du Château du Sautou Me Richard Delgenes, avocat de Monique Olivier. "Au moins on sait qu'on n'a pas pu trouver de corps à des endroits qui étaient scientifiquement des caches potentielles."

Il a également émis le souhait que Michel Fourniret soit lui-même amené sur place, ce qui permettrait d'être "plus efficaces dans l'analyse de ses propos parce qu'on ne sait pas quand il manipule ou quand il manipule pas".

Jeudi matin, les militaires et gendarmes, dont un camion des experts de l'identification criminelle, se sont à nouveau rendus aux abords du Château du Sautou, immense propriété de 15 hectares, située sur la commune de Donchery et isolée au milieu des bois, ont constaté des journalistes de l'AFP.

- Un meurtre avoué en mars -

La juge d'instruction parisienne Sabine Kheris, qui a quitté le site en fin d'après-midi jeudi, est à la tête de ces opérations de recherche, débutées lundi à Ville-sur-Lumes, à une dizaine de kilomètres. Les enquêteurs avaient alors fouillé sans succès la cave d'une maison ayant un temps appartenu à la soeur du tueur en série, décédée en 2002.

Michel Fourniret, qui a avoué en mars l'enlèvement et le meurtre d'Estelle Mouzin, s'y était rendu régulièrement jusqu'à son arrestation en 2003.

Un ticket de caisse, imprimé dans un supermarché à proximité le 11 janvier 2003 - soit deux jours après la disparition de la fillette de neuf ans à Guermantes (Seine-et-Marne) - et retrouvé lors d'une perquisition chez "l'Ogre des Ardennes", avait guidé les enquêteurs jusqu'à ce quartier pavillonnaire.

L'équipe de recherche, composée d'une cinquantaine de gendarmes et experts, dont des membres de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie, de la brigade fluviale ou de sapeurs de l'armée de Terre, a ensuite fouillé mardi et mercredi l'immense domaine du Sautou, ses espaces forestiers et plans d'eau, ne rapportant pour l'instant aucune découverte majeure.

C'est dans cette propriété isolée, accessible uniquement par une route forestière, qu'avaient été retrouvés en 2004 les corps d'Elisabeth Brichet, 12 ans, et de Jeanne-Marie Desramault, 22 ans, deux victimes de Fourniret.

"On ne peut pas dire qu'il y a des avancées", mais "il y a eu des portes fermées, (...) des endroits qu'on peut écarter aujourd'hui", avait déclaré mardi soir Didier Seban, l'un des avocats de la famille Mouzin. Il avait également indiqué que les investigations pourraient se poursuivre en Belgique.

zl-eva-sm-cmk/rl/bma

Auteur(s): Par AFP - Donchery


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des véhicules de la gendarmerie devant le Château du Sautou, ancienne propriété de Michel Fourniret en juin 2004

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-