Foot: un éducateur qui avait roué de coups un arbitre suspendu vingt ans

Foot: un éducateur qui avait roué de coups un arbitre suspendu vingt ans

Publié le 17/05/2019 à 11:53 - Mise à jour à 11:54
© ALEX HALADA / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Nice

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

La commission de discipline du District Côte d’Azur de football a suspendu pendant vingt ans un éducateur d'un club niçois qui avait roué de coups un arbitre lors d'un match de moins de 15 ans, a-t-on appris vendredi auprès de l'instance départementale de la FFF.

"Je n’ai pas à juger cette sanction, la plus lourde prononcée dans notre district. Mais elle est à la hauteur de la gravité des faits, un véritable lynchage. Cela avait démarré sur une broutille, l’arbitre était intervenu pour séparer deux joueurs pendant le match et leur avait mis un carton jaune. L’éducateur avait alors roué de coups le jeune arbitre, et avait été rejoint par des joueurs de son club", a précisé Edouard Delamotte, président du District Côte d'Azur.

L’arbitre, âgé de 22 ans, avait perdu connaissance sur le terrain et avait été conduit pour soins à l’hôpital après cette agression violente survenue début mars. Il a pu depuis reprendre le sifflet et diriger des rencontres.

La décision de la commission de discipline a été transmise au Comité national olympique sportif français (CNOSF) pour extension à l’ensemble des disciplines sportives.

Quatre des adolescents de cette équipe niçoise de football amateur, l'Usonac Saint-Roch Vieux-Nice (USRVN), ont quant à eux été suspendus pour neuf ans, et trois autres pour six ans. L'ensemble de ces sanctions peuvent être contestées en appel devant la Ligue Méditerranée de football.

Le président de l'USRVN a également convoqué et exclu l'éducateur et les sept joueurs impliqués dans la rixe, a-t-il déclaré à l'AFP.

Selon M. Delamotte et le président départemental de l'Union des arbitres Stéphan Luzi, l'arbitre victime de l'agression a porté plainte auprès de la justice.

Auteur(s): Par AFP - Nice

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La commission de discipline du District Côte d’Azur de football a suspendu pendant vingt ans un éducateur d'un club niçois qui avait roué de coups un arbitre lors d'un match de moi

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-