France 2: Pujadas a présenté son dernier JT entouré par ses collègues

France 2: Pujadas a présenté son dernier JT entouré par ses collègues

Publié le 08/06/2017 à 21:23 - Mise à jour le 09/06/2017 à 06:53
© Philippe Lopez / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

"Merci" et "vive l'information": David Pujadas a présenté jeudi son dernier 20 heures sur France 2, après 16 ans passés aux manettes du journal télévisé de la chaîne publique, sous les applaudissements de ses collègues qui lui ont rendu un hommage chaleureux.

Le présentateur a adressé à sa rédaction et aux téléspectateurs "un sentiment de gratitude pour ce qui a été une grande aventure collective, intellectuelle et civique".

"Il y a quelques années comme tous les médias nous avons fait le constat de la défiance grandissante du public", et "nous avons fait le choix d'un journalisme recentré sur l'essentiel: le monde, la politique au sens large, l'économie, les mouvement de la société", a-t-il déclaré.

"Un journalisme de la pédagogie qui donne à réfléchir mais qui ne vous dit pas ce qu'il faut penser", "un journalisme indépendant, ça reste un combat quotidien", et qui "offre plus" avec de l'expertise et des grands reportages, a-t-il ajouté.

"Tout n'a pas été rose, tout n'a pas été parfait, loin de là, mais le travail a été énorme", a-t-il résumé en adressant ses remerciements à ses collègues, qui lui avaient réservé une surprise en diffusant des extraits d'archives et un mini-bêtisier, et ont envahi le plateau pour l'applaudir.

Le journaliste, qui n'a pas encore annoncé quelle suite il pourrait donner à sa carrière, ne s'est pas épanché sur les conditions de son départ. "Ce n'est pas ma décision, ce n'est pas mon choix mais la route s'arrête", a-t-il simplement commenté.

"Merci les amis" et "ça a été un immense honneur, un bonheur", a-t-il lancé avant de souhaiter "bonne chance et belle route à Anne-Sophie Lapix".

Son grand rival Gilles Bouleau, qui présente le JT de TF1, l'a également salué en soulignant qu'un "chapitre de l'information" télévisée se refermait ce jeudi.

David Pujadas avait appris fin mai son prochain remplacement par Anne-Sophie Lapix, animatrice de "C à Vous" sur France 5, au nom de la politique de renouvellement impulsée par la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte.

L'annonce brusque de son éviction, 10 jours après l'élection d'Emmanuel Macron, a ravivé les tensions dans la rédaction de France 2 et précipité le départ du directeur de l'information de France Télévisions Michel Field, sous la menace d'une motion de défiance des journalistes du groupe public.

Julian Bugier, "doublure" officielle de Pujadas, assurera l'essentiel de l'intérim à partir du lundi 12 juin jusqu'à l'arrivée à la rentrée d'Anne-Sophie Lapix, selon France Télévisions.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




David Pujadas dans les locaux de France 2 à Paris le 31 mars 2017

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-