France et Pays-Bas travaillent pour améliorer les performances d'Air France-KLM

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

France et Pays-Bas travaillent pour améliorer les performances d'Air France-KLM

Publié le 01/03/2019 à 11:13 - Mise à jour à 12:38
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La France et les Pays-Bas vont travailler ensemble à améliorer les performances d'Air France-KLM et rendront leurs conclusions d'ici fin juin, a annoncé le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, après un entretien avec son homologue néerlandais.

La prise de participation surprise de 14% de l'Etat néerlandais dans le groupe aérien franco-néerlandais "n'est pas orthodoxe", a reconnu le ministre néerlandais des Finances, Wopke Hoekstra, après une rencontre avec M. Le Maire, destinée à apaiser les tensions entre les deux gouvernements, suscitées par un raid boursier dévoilé en début de semaine par La Haye.

"Nous nous nous sommes expliqués", a dit le ministre français. "Nous avons surtout voulu nous tourner vers l'avenir avec, comme seul objectif, de faire d'Air France-KLM la compagnie aérienne la plus performante au monde".

"Pour cela, un processus de travail a été mis en place. Il rendra ses conclusions d'ici la fin du mois de juin et travaillera en parfaite intelligence avec Ben Smith", le patron d'Air France-KLM, a-t-il ajouté. "Nous réaffirmons notre soutien à Ben Smith", a poursuivi le ministre.

"Le résultat final devra être équitable et équilibré pour les deux parties", selon un communiqué des deux ministres diffusé après la réunion.

Le groupe de travail mis en place sera présidé par Martin Vial, directeur général de l'Agence des participations de l'Etat (APE) et son homologue néerlandais, Christian Rebergeen, selon le communiqué.

"Nous voulons que le groupe améliore ses performances, nous voulons nous y atteler" (avec la France), a expliqué le ministre néerlandais en soulignant qu'"il n'y a pas d'autre choix qu'une place pour KLM dans le groupe".

L'entrée des Pays-Bas au capital d'Air France-KLM a été déclenchée par les doutes des Néerlandais sur la stratégie du groupe et la crainte de voir leurs intérêts négligés.

La Haye craint notamment qu'à terme, une grande partie des vols de KLM ne soit transférée à Paris, ce qui ferait perdre à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol sa fonction de hub.

L'irruption néerlandaise au capital de la compagnie a fait l'effet d'une douche froide à Paris, Bercy évoquant une décision "inamicale" et des méthodes de "trader". Le président Emmanuel Macron était monté au créneau pour demander aux Pays-Bas de "clarifier leurs intentions".

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Municipale 2014

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-