Fusillade à Vienne: "Nous ne céderons rien", assure Macron

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fusillade à Vienne: "Nous ne céderons rien", assure Macron

Publié le 02/11/2020 à 22:53 - Mise à jour le 03/11/2020 à 03:40
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

"Nos ennemis doivent savoir à qui ils ont affaire. Nous ne céderons rien", a commenté lundi soir le président Emmanuel Macron après l'annonce de la fusillade mortelle dans le centre de Vienne.

"Nous, Français, partageons le choc et la peine du peuple autrichien (...). Après la France, c'est un pays ami qui est attaqué. C'est notre Europe. Nos ennemis doivent savoir à qui ils ont affaire. Nous ne céderons rien", a tweeté le chef de l'Etat en français puis en allemand.

L'Elysée a précisé qu'Emmanuel Macron s'était entretenu dans la soirée avec le chancelier autrichien Sebastian Kurz, à qui il a "exprimé sa totale solidarité, son soutien et proposé l'aide de la France si nécessaire."

L'ancien président François Hollande a de son côté apporté son "indéfectible soutien au peuple autrichien et à la communauté juive de Vienne, visée par cette attaque antisémite effroyable. Nous sommes et serons toujours unis contre la barbarie et l'obscurantisme", a-t-il réagi sur le réseau social Twitter.

La maire de Paris, Anne Hidalgo a exprimé dans un tweet son "soutien à la communauté juive, aux Viennoises et aux Viennois et à son Maire, Michael Ludwig, après l’attaque survenue devant une synagogue de Vienne". "Paris est à vos côtés", a-t-elle affirmé.

"Fraternité irrépressible avec les juifs d'Autriche et les victimes de l'odieux attentat de #Vienne", a tweeté de son côté le chef des Insousmsis, Jean-Luc Mélenchon. "Nous, Français, nous ressentons le choc en connaissance de cause. Les Autrichiens peuvent compter sur nous", a-t-il ajouté .

La fusillade survenue en plein centre de la capitale autrichienne a fait deux morts: un passant et une femme décédée des suites de ses blessures.

Un des assaillants a été abattu et "au moins un suspect" se trouve en fuite, selon les autorités.

Six différents lieux ont été visés, selon la même source, et plusieurs personnes ont été blessées.

cs-leb-adc-ao

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


France-Soir

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-