Gifle à Macron : 18 mois de prison requis contre l'auteur

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Gifle à Macron : 18 mois de prison requis contre l'auteur

Publié le 10/06/2021 à 15:49 - Mise à jour à 17:26
© PHILIPPE DESMAZES / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Valence
-A +A

Le parquet a requis jeudi à Valence une peine de 18 mois de prison contre Damien T., qui a reconnu à l'audience avoir, deux jours plus tôt, giflé le président Emmanuel Macron lors d'un déplacement dans la Drôme.

Cette gifle, "parfaitement inadmissible" est un "acte de violence délibérée", a soutenu le procureur Alex Perrin, face à l'homme de 28 ans, cheveux longs, t-shirt vert et lunettes sur le nez, qui était jugé en comparution immédiate.

Le procureur a réclamé un mandat de dépôt à son encontre.

Il s'est inquiété d'un possible risque de récidive, disant percevoir "une sorte de détermination froide" chez ce résident de Saint-Vallier, inconnu de la justice et membre d'associations "en lien avec les arts martiaux, le Moyen-âge et l'univers manga".

Cette gifle infligée à Emmanuel Macron lors d'un déplacement à Tain l'Hermitage a suscité l'indignation de l'ensemble de la classe politique même si le président de la République a relativisé le geste, dénonçant des "faits isolés" commis par "des individus ultraviolents".

"Cette décision sera observée, scrutée" et aura même "un écho médiatique international", a ajouté M. Perrin, tandis que les journalistes étaient présents en masse au tribunal.

Auteur(s): Par AFP - Valence

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le président Macron retourne au contact du public dans les rues de Valene le 8 juin 2021 peu après avoir été giflé par un homme

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-