"Gilets jaunes": Le Fouquet's, pillé et brûlé, restera fermé "plusieurs mois"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Gilets jaunes": Le Fouquet's, pillé et brûlé, restera fermé "plusieurs mois"

Publié le 22/03/2019 à 18:13 - Mise à jour à 18:56
© Thomas SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La brasserie Le Fouquet's, pillée et brûlée samedi lors de la manifestation des "gilets jaunes" sur les Champs-Elysées à Paris, restera fermée "pour une période estimée à ce stade à plusieurs mois", à la suite de "dégâts considérables", a indiqué l'établissement à l'AFP vendredi.

Lors de la 18e journée de mobilisation du mouvement, 91 commerces ont subi de lourdes dégradations sur la plus belle avenue du monde et ses environs, selon le bilan de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, dont des cafés-restaurants et des kiosques à journaux.

"Toutes les dispositions seront prises pour que les collaborateurs de la Brasserie Fouquet's ne soient pas pénalisés: leur salaire sera intégralement maintenu durant cette période et ceux qui le souhaiteront pourront bénéficier d'un reclassement interne au sein du groupe", précise la direction dans son communiqué.

En revanche, l'hôtel Fouquet's situé au-dessus de l'établissement, fonctionne normalement, a-t-on indiqué.

Samedi, la célèbre brasserie, inscrite à l'inventaire des monuments historiques et fréquentée par de nombreuses personnalités, avait été vandalisée dans la matinée, avant de voir son auvent rouge orné de lettres d'or incendié.

Un couple a été interpellé et mis en garde à vue jeudi en Indre-et-Loire après avoir exposé sur Facebook des objets qui auraient été volés au Fouquet's lors de la manifestation, a-t-on appris vendredi de source policière.

A la suite de ce regain de violences, marqué par d'importantes dégradations, l'exécutif a interdit toute manifestation, le samedi 23 mars, sur l'avenue des Champs-Elysées, qui est la vitrine de la France à l'étranger. Des militaires de la force Sentinelle seront mobilisés pour sécuriser bâtiments et "points fixes".

Le Fouquet's appartient au groupe Barrière, qui possède 34 casinos, dont 6 à l'étranger, mais également 18 hôtels et plus de 120 restaurants et bars.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La brasserie Le Fouquet's, pillée et brûlée samedi lors de la manifestation des "gilets jaunes" sur les Champs-Elysées à Paris, restera fermée "pour une période estimée à ce stade à plusieurs mois".

Newsletter





Commentaires

-