Hôtellerie-restauration: des milliers de manifestants à Paris pour une réouverture

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Hôtellerie-restauration: des milliers de manifestants à Paris pour une réouverture

Publié le 14/12/2020 à 18:16 - Mise à jour à 18:18
© Alain JOCARD / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

"Laissez nous travailler": plusieurs milliers de professionnels de l'hôtellerie-restauration se sont rassemblés à Paris lundi, à l'appel d'une dizaine d'organisations du secteur, pour demander la réouverture de leurs établissements.

Restaurateurs, hôteliers, grossistes, rejoints par quelques patrons de discothèques, se sont retrouvés place des Invalides, pour témoigner "de la détresse" de "toute une filière", a expliqué à l'AFP Hervé Becam, vice-président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH), principal syndicat des métiers de l'hôtellerie-restauration.

Les manifestants ont réclamé des aides supplémentaires, mais surtout le droit de reprendre leur activité, alors que la réouverture des restaurants et cafés n'est pour l'instant prévue que le 20 janvier en fonction des conditions sanitaires, et que les discothèques ne savent toujours pas quand elles pourront à nouveau accueillir leurs clients.

"On ne veut pas vivre de subventions", a insisté le restaurateur Stéphane Manigold, à la tête du groupe Eclore.

"On a vraiment le sentiment d'avoir été sacrifiés", a déclaré Didier Chenet, président du Groupement national des indépendants (GNI). Selon un sondage effectué en novembre par son organisation, 30% des entreprises de l'hôtellerie-restauration disent envisager de déposer le bilan.

Les fournisseurs ont, eux aussi, fait part de leur inquiétude. "On ne nous oblige pas à fermer, mais on ferme tous mes clients", s'est alarmé André Diril, 48 ans, grossiste en boissons, qui dit avoir perdu deux millions d'euros de chiffre d'affaires cette année.

Les entreprises fermées administrativement ont désormais le choix entre une aide mensuelle allant jusqu'à 10.000 euros ou une indemnisation pouvant aller jusqu'à 20% du chiffre d'affaires mensuel, plafonnée à 200.000 euros.

Les entreprises des secteurs du tourisme, de l'hôtellerie-restauration et des cafés, de l'évènementiel, du sport et de la culture qui ne sont pas fermées, mais qui ont perdu au moins 50% de leur chiffre d'affaires, peuvent bénéficier de l'aide jusqu'à 10.000 euros, ou d'une indemnisation allant jusqu'à 15% du chiffre d'affaire mensuel, via le fonds de solidarité, pouvant être portée à 20% du chiffre d'affaires pour les entreprises de ce secteur qui ont perdu 70% de leur chiffre d'affaires.

Le dispositif de chômage partiel a aussi été prolongé au moins jusqu'à fin janvier.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des professionnels de l'hôtellerie-restauration manifestent pour la réouverture de leurs établissements, le 14 décembre 2020 à Paris

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-