Huit femmes sur dix victimes de harcèlement sexuel dans l'espace public

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Huit femmes sur dix victimes de harcèlement sexuel dans l'espace public

Publié le 11/04/2018 à 09:42 - Mise à jour à 10:25
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Sifflement, insulte, agression sexuelle: plus de huit Françaises sur dix (81%) ont déjà subi une forme d'atteinte ou d'agression sexuelle dans la rue ou les transports en commun, selon un sondage Ifop pour le site VieHealthy.com, publié mercredi.

Dans le détail, 26% des femmes interrogées déclarent avoir été confrontées à au moins une situation de harcèlement au cours des douze derniers mois et 55% il y a plus d'un an, d'après cette enquête menée à l'occasion de la Semaine internationale de lutte contre le harcèlement de rue (8 au 14 avril).

Les formes verbales ou visuelles de harcèlement sont les plus répandues. Ainsi, 68% des sondées disent avoir subi des regards insistants ou des sifflements intempestifs dans la rue ou les transports, 32% des gestes à connotation sexuelle, 45% ont déjà été abordées sans leur consentement et 44% suivies durant leur trajet.

Concernant les agressions sexuelles, 32% des femmes déclarent avoir été victimes d'un frottement déplacé de la part d'un passant ou d'un passager, 29% d'attouchements à caractère sexuel et 8% d'un viol.

Plus d'une femme sur quatre (28%) a en outre déjà eu affaire à un exhibitionniste.

Globalement, 76% des femmes disent avoir subi ces situations de harcèlement dans la rue, contre 74% dans les transports.

Les agressions sexuelles sont en revanche plus présentes dans les transports publics: une femme sur trois (38%) a déjà été agressée sexuellement dans les transports contre une sur cinq (21%) dans la rue.

D'après cette étude, le profil type des victimes pourrait être celui d'une femme jeune (moins de 25 ans), résidant dans une grande agglomération - notamment parisienne -, lycéenne, étudiante ou avec des revenus modestes.

Enquête réalisée en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 2.008 femmes de 15 ans et plus, du 26 au 29 janvier (méthode des quotas).

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Sifflement, insulte, agression sexuelle: plus de huit Françaises sur dix (81%) ont déjà subi une forme d'atteinte ou d'agression sexuelle dans la rue ou les transports en commun

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-