Immigration: Berger (CFDT) "choqué" par les mesures de l'exécutif

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Immigration: Berger (CFDT) "choqué" par les mesures de l'exécutif

Publié le 05/11/2019 à 10:42 - Mise à jour à 10:44
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, s'est dit "choqué" mardi sur France Inter par la volonté du gouvernement d'instaurer des "quotas" pour l'immigration économique et un délai de carence pour accéder à la protection universelle maladie (PUMa).

"Le débat aujourd'hui sur l'immigration, je le trouve choquant. Remettre le couvert sur ce sujet, de la part du gouvernement, ce n'était pas nécessaire", a-t-il déclaré.

Lundi soir, le chef du gouvernement a présenté à plusieurs ministres et à des parlementaires de la majorité des mesures sur l'immigration. Il a notamment acté l'instauration d'un délai de carence de trois mois pour accéder à la PUMa, la Sécu de base. Jusque-là, ils y avaient droit dès le dépôt de leur demande.

Mardi, la ministre du Travail a en outre confirmé que des "quotas" d'immigrés "professionnels" vont être fixés chaque année, dès l'été prochain.

"Les migrants économiques, c'est 30.000 personnes en France par an (...) Je ne crois pas qu'il y a besoin d'agiter des chiffons rouges sur ce sujet", a tempéré le numéro un du premier syndicat français.

"Je ne vois pas l'intérêt", a-t-il ajouté, "ce n'est pas ma vision de la politique migratoire".

Quant au délai de carence, il l'a aussi jugé "choquant" pour "une raison d'humanité et de santé publique".

"On aura bonne mine quand on aura mis un délai de carence, qu'une personne sera porteuse de maladie et qu'elle aura développé cette maladie pendant trois mois un peu plus et transmis cette maladie".

"Ca va avoir des conséquences désastreuses pour les personnes concernées, pour les travailleurs sociaux, pour les bénévoles dans les associations, les personnes dans les centres de santé, etc", a-t-il ajouté.

"On aurait pu en discuter avec les associations concernées, avec France terre d'asile, avec la Cimade, avec d'autres... On a l'impression que tous ceux qui consacrent leur temps avec des migrants, c'est quantité négligeable, ça compte pas. Heureusement qu'ils sont là!", s'est-il agacé.

L'Aide médicale d'Etat (AME) qui bénéficie à 318.000 personnes n'est pas directement touchée. Mais désormais, certains actes non-urgents pourront faire l'objet d'un accord préalable de la Sécurité sociale.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Laurent Berger à Matignon le 5 septembre 2019

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-