Jean-Michel Jarre et Laurent Garnier contre le décret limitant le niveau sonore de la musique

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Jean-Michel Jarre et Laurent Garnier contre le décret limitant le niveau sonore de la musique

Publié le 23/10/2017 à 11:47 - Mise à jour à 11:50
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Les musiciens électro Jean-Michel Jarre et Laurent Garnier ou encore l'ancien ministre de la Culture Jack Lang contestent dans une tribune le bien fondé d'un décret publié en août limitant le niveau sonore de la musique dans les festivals ou les discothèques.

Cette tribune, diffusée lundi dans la version papier du quotidien Libération, soutient une demande d'annulation du décret, auprès du Conseil d'Etat, déposée le 9 octobre par Aurélien Dubois le président de la Chambre syndicale des lieux musicaux, festifs et nocturnes (Ex-CSCAD).

Le collectif, qui affirme vouloir "protéger à la fois les artistes, les exploitants des lieux clos et ouverts et les festivals", considère que "la limitation du niveau sonore de la musique dans les lieux publics dénature les oeuvres et va à l’encontre la liberté de création".

Parmi les mesures de ce décret paru début août visant à "protéger l'audition du public", le niveau sonore moyen, mesuré sur 15 minutes, ne pourra plus dépasser 102 décibel, alors que le niveau maximal était fixé depuis 1998 à 105 décibels. Lorsque le public visé est constitué d'enfants jusqu'à six ans, la limite est établie à 94 décibels.

Ces obligations d'affichage et d'enregistrement s'appliqueront d'ici un an à toutes les discothèques et tous les festivals, ainsi qu'aux autres lieux diffusant de la musique amplifiée "à titre habituel" et dont la capacité d'accueil est supérieure à 300 personnes.

"Ce décret entraînera inéluctablement le déclin de la fréquentation et, du même coup, une baisse importante des recettes des établissements festifs et des festivals", déplorent les signataires, parmi lesquels figurent aussi l'UMIH (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie), des festivals (Solidays, Hellfest, Weather) et des salles (Rex club, La Machine du Moulin Rouge).

Autres mesures du décret: les lieux concernés devront "informer le public sur les risques auditifs", "mettre à disposition du public à titre gratuit des protections auditives" du type bouchons d'oreilles et "créer des zones de repos auditif ou, à défaut, ménager des périodes de repos auditif" durant lesquelles le niveau sonore ne dépassera pas 80 décibels.

"Pour les plus petits établissements, auquel le public français reste fidèle, de tels investissements signifieraient la mort", affirme le collectif.

En France, 12 à 13% de la population, soit 6 à 8 millions de personnes sont touchées par des problèmes d'audition, selon l'association JNA (Journée Nationale de l'Audition).

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le musicien Jean-Michel Jarre le 15 juillet 2017 lors d'un concert à Carhaix-Plouguer

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-