Jeanne Calment: pas de procédure du parquet pour modifier l'acte de décès

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Jeanne Calment: pas de procédure du parquet pour modifier l'acte de décès

Publié le 18/09/2019 à 11:00 - Mise à jour à 11:04
© Georges GOBET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Marseille

-A +A

Le parquet de Tarascon a renoncé mercredi à toute procédure pour modifier l'acte de décès de Jeanne Calment, sur la base d'un rapport d'expert dénonçant "le manque de rigueur et d'objectivité" de l'étude russe selon laquelle l'ex-doyenne de l'humanité ne serait pas décédée à 122 ans.

Selon cette étude russe datant de 2018, ce ne serait pas Jeanne Calment qui serait décédée en 1997 à 122 ans et 164 jours, soit le record mondial de longévité, mais sa fille, Yvonne. Celle-ci aurait endossé l'identité de sa mère, en 1934, pour éviter de payer des droits de succession. Et c'est donc elle qui serait morte en 1997, mais à 99 ans seulement.

Face à cette étude et à la polémique déclenchée, "le parquet de Tarascon a fait procéder à des actes de vérification préalables à une éventuelle procédure de rectification judiciaire d'acte d'état civil", précise le communiqué signé mercredi par le procureur de la ville, Patrick Desjardins.

Est ainsi saisi, le 9 avril 2019, le Dr Loïc Lallys, expert en anthropologie, pour "se prononcer sur le caractère sérieux" de la publication des chercheurs russes.

Dans son rapport final, cité dans le communiqué du parquet, M. Lallys souligne notamment "l'utilisation (par l'étude russe) de certaines publications bibliographiques non scientifiques, l'absence de référence à la littérature scientifique sur des argumentations-clés ou la mise en place d'expérimentations scientifiques sans aucune garantie méthodologique sérieuse".

Autant d'éléments qui démontrent "le manque de rigueur scientifique et d'objectivité indispensable à toute étude scientifique" de la part du mathématicien Nikolaï Zak et du gérontologue Valeri Novosselov, conclut l'expert auprès de la cour d'appel d'Aix-en-Provence.

C'est donc sur la base de ce rapport que M. Desjardins annonce mercredi "qu'il ne sollicitera aucune vérification supplémentaire dans ce dossier, et qu'il ne saisira pas la juridiction de Tarascon d'une procédure de rectification judiciaire de l'acte de décès de Jeanne Calment".

L'annonce du parquet de Tarascon intervient 48 heures après la publication d'une étude franco-suisse qualifiant de "sans fondement" et de pure "théorie du complot" hypothèse de l'échange d'identité avancée par les chercheurs russes.

Les tenants russes de la supercherie ont cependant maintenu leur version, déclarant à l'AFP qu'ils allaient rapidement répondre "point par point" à cette publication franco-suisse.

Auteur(s): Par AFP - Marseille


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Jeanne Calment pose pour les photographes dans sa maison de retraite, le 20 février 1997 à Arles, à la veille de son 122e anniversaire

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-