La croissance démographique en France portée par les grandes aires urbaines

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La croissance démographique en France portée par les grandes aires urbaines

Publié le 27/12/2018 à 14:41 - Mise à jour le 28/12/2018 à 12:30
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

La croissance de la population française entre 2011 et 2016 a surtout été portée par les grandes aires urbaines du pays, notamment Lyon, Toulouse, Bordeaux et, dans une moindre mesure, l'agglomération parisienne, qui perd des habitants "intra muros", selon une étude publiée jeudi par l'Insee.

"Porté par le regain démographique des grands pôles urbains et le dynamisme des couronnes, l'essentiel de la croissance démographique est dû aux grandes aires urbaines", résume l'institut statistique, qui publie les chiffres officiels de population des communes, départements et régions, calculés à partir du recensement de 2016, et les compare aux chiffres des recensements de 2006 et 2011.

Selon le dernier recensement, la France (hors Mayotte) comptait 66,36 millions d'habitants au 1er janvier 2016, "soit une croissance de 0,4% par an depuis 2011". Mais cette croissance a atteint 1,1% par an dans la zone urbaine de Lyon, 1,5% à Toulouse et à Nantes, 1,6% à Bordeaux et à Montpellier, 1,4% à Rennes.

Dans l'agglomération parisienne, la croissance démographique n'a atteint que 0,4%, semblable à la moyenne nationale. L'Île-de-France est plombée par le cas particulier de la capitale, dont la population a baissé de 0,5% par an sur la période étudiée.

Si "24 départements, dont Paris, accusent une baisse", à l'inverse "les fortes hausses de population bénéficient surtout aux départements des métropoles régionales de la façade atlantique, d'Occitanie et d'Auvergne-Rhône-Alpes", observe l'Insee.

C'est dans ces "couronnes" des grands pôles urbains que la croissance démographique a été la plus marquée (+0,8% par an entre 2011 et 2016), même si cette croissance était encore plus soutenue sur la période 2006-2011 (+1,2%).

L'Insee définit les "aires urbaines" comme les zones d'influence des villes sur l'ensemble du territoire, "en s'appuyant sur les trajets domicile-travail de la population des communes avoisinantes" et non pas seulement sur "leurs limites physiques définies par la continuité du bâti".

Avec cette approche, l'agglomération parisienne comptait 12,57 millions d'habitants début 2016, celle de Lyon 2,3 millions et celle de Marseille-Aix-en-Provence 1,76 million.

Le recensement a lieu tous les ans dans les communes de plus de 10.000 habitants et dans un cinquième des communes plus petites, permettant chaque année la publication de "nouveaux chiffres de population authentifiées par décret", a précisé l'Insee. L'Institut a précisé que, dans les grandes communes, ils sont construits en s'appuyant sur cinq années de collecte.

Les prochains résultats seront diffusés fin 2019.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La croissance de la population française entre 2011 et 2016 a surtout été portée par les grandes aires urbaines du pays, notamment Lyon, Toulouse, Bordeaux

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-