La loi de moralisation signée à la télé en direct par Macron

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La loi de moralisation signée à la télé en direct par Macron

Publié le 15/09/2017 à 11:20 - Mise à jour à 11:41
© LUDOVIC MARIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Emmanuel Macron a signé vendredi matin les deux lois de moralisation de la vie politique, une promulgation diffusée en direct à la télévision dans une mise en scène à l'américaine inédite en France.

"Les lois sur la confiance dans la vie politique, que je viens de signer, sont donc aujourd'hui promulguées", a déclaré le président de la République en signant les documents sur son bureau à l'Elysée. A ses côtés se tenaient, debout, la ministre de la Justice Nicole Belloubet et le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement Christophe Castaner.

Pour donner de la solennité à la première promulgation de loi du quinquennat, l'Elysée avait autorisé les télévisions à filmer cette signature dans le bureau présidentiel, une pratique inhabituelle pour cette formalité juridique.

"Ces deux lois sont des engagements de campagne importants, qui constituent une vraie rénovation de la vie politique", "ce que nous avions promis nous l'avons fait", a ajouté le président en récapitulant les points clés de la loi votée après une campagne électorale marquée par les affaires.

"L'impossibilité d'embaucher des membres de sa famille est maintenant promulguée, l'impossibilité d'être élu quand on a un casier judiciaire B2 est aujourd'hui promulguée, l'impossibilité de ne pas rendre compte de ses indemnités est aujourd'hui promulguée", a-t-il énuméré, avant de remercier l'ex-garde des Sceaux François Bayrou, initiateur du texte, et celle qui lui a succédé Nicole Belloubet.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le président Emmanuel Macron, entouré par la ministre de la Justice Nicole Belloubet et le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, s'apprête à signer les deux lois de mo

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-