La panne dans le métro pose "la question de la valeur ajoutée d'un conducteur", selon la CGT

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

La panne dans le métro pose "la question de la valeur ajoutée d'un conducteur", selon la CGT

Publié le 01/08/2018 à 12:47 - Mise à jour à 13:04
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La CGT-RATP a souligné mercredi, au lendemain d'un incident qui a piégé dans les tunnel du métro parisien plus de 3.000 voyageurs sur la ligne 1 automatisée, l'importance d'avoir un conducteur à bord, estimant que c'est une "folie de déshumaniser le métro".

Cette panne géante pose "la question de la valeur ajoutée d'un conducteur dans chaque train", a déclaré à l'AFP Frédéric Le Goff, secrétaire de la CGT métro RER.

"Le fait qu'il n'y ait pas de conducteur" à bord, "on en mesure l'incidence", a-t-il ajouté. Un conducteur "aurait pu, rapidement et régulièrement, rassurer les voyageurs, les tenir au courant de l'évolution" de la situation pendant cet "incident d'une ampleur rarement rencontrée", a poursuivi le responsable syndical. Au lieu d'avoir des voyageurs "qui se sentent tout seuls et abandonnés".

Plus de 3.000 passagers ont dû être évacués mardi soir après une panne géante qui a paralysé la très fréquentée ligne 1 pendant plusieurs heures et provoqué la colère des usagers.

Un premier incident technique sur une navette de cette ligne entièrement automatisée a nécessité une "reprise de conduite manuelle", a expliqué M. Le Goff. Mais un autre incident sur une deuxième navette a fini par entraîner la "mise hors tension automatique" de l'ensemble de la ligne, bloquant 12 navettes.

"Une interphonie (dans les navettes, ndlr) ne remplacera jamais le salarié qualifié", a ajouté M. Le Goff, en rappelant que la CGT, première force syndicale à la RATP, a "toujours été opposée à l'automatisation".

De plus, s'il y avait eu des conducteurs, "on aurait pu remettre sous tension des parties de ligne de manière à ramener" des trains en station, a-t-il plaidé.

De la même façon, la CGT a soulevé la question de la présence suffisante d'agents en stations "toute la durée du service". "200 agents ont été dépêchés" sur 18 stations de métro mardi soir, mais il a fallu le temps de les acheminer, a-t-il observé.

A ce sujet, M. Le Goff a évoqué un projet d'accord-cadre conclu en juin, "combattu par la CGT", pour expérimenter sur la ligne 6 la suppression des personnels en stations aux heures creuses.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Cette panne géante pose "la question de la valeur ajoutée d'un conducteur dans chaque train", a déclaré à l'AFP Frédéric Le Goff, secrétaire de la CGT métro RER.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-