La peine de mort du Français Félix Dorfin en Indonésie commuée en 19 ans de prison

La peine de mort du Français Félix Dorfin en Indonésie commuée en 19 ans de prison

Publié le 02/08/2019 à 06:32 - Mise à jour à 10:26
© ARSYAD ALI / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Jakarta

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Un tribunal indonésien a ramené à 19 années de prison la peine du Français Félix Dorfin, qui avait été condamné à mort en mai pour trafic de drogue, a annoncé vendredi à l'AFP son avocat.

"Loué soit Dieu, la peine de Dorfin a été commuée", a déclaré l'avocat Denny Nur Indra, en citant l'arrêt de la Haute cour de l'île de Lombok, qui doit être rendu public vendredi.

La justice indonésienne a beau être connue pour sa sévérité dans les affaires de drogue, la peine prononcée en première instance à l'encontre du Français de 35 ans originaire de de Béthune (nord de la France) avait été une surprise, car elle allait au-delà des réquisitions du parquet qui avait demandé 20 ans de prison.

On ignore dans l'immédiat si le ministère public fera appel de la décision de la Haute cour de Mataram.

"Nous allons réfléchir et décider d'un éventuel appel", a déclaré le procureur Ginung Pratidina.

Félix Dorfin avait été interpellé fin septembre 2018 à l'aéroport de Lombok - une île touristique proche de Bali - en provenance de Singapour avec en sa possession trois kilos d'ecstasy, d'amphétamines et de ketamine dissimulés dans une valise à double fond.

L'avocat avait décrit son client comme "une victime" qui ne savait pas ce qu'il transportait. "S'il avait su quelle était la cargaison, il ne l'aurait pas amenée ici", avait assuré l'avocat.

Un Français, Serge Atlaoui, est toujours dans le couloir de la mort en Indonésie. Il avait été condamné en 2007 pour trafic de drogue.

Félix Dorfin avait réussi en janvier à s'évader du centre de détention de la police et était parti en cavale pendant 11 jours.

Finalement retrouvé dans une forêt du nord de l'île de Lombok où il se cachait, il avait été arrêté le 1er février par des policiers qu'il avait, selon eux, tenté de soudoyer.

Les circonstances exactes de son évasion restent floues. La police avait d'abord expliqué qu'il avait scié les barreaux de la cellule, et qu'il s'était échappé du deuxième étage du centre de détention de la police en descendant avec un sarong (pièce de tissu) et des rideaux attachés ensemble en guise de corde.

Mais peu après, une policière soupçonnée de l'avoir aidé à s'échapper contre des pots-de-vin de quelque 1.000 dollars avait également été arrêtée et inculpée.

Les trafiquants de drogue encourent de longues peines de prison, voire la peine capitale en Indonésie, le pays musulman le plus peuplé au monde, qui a fait de la lutte contre les stupéfiants l'une de ses priorités.

Auteur(s): Par AFP - Jakarta

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Français Félix Dorfin arrive au tribunal de Mataram, le 20 mai 2019 à Lombok, en Indonésie

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-