L'épisode grand froid se poursuit avec nouvelles chutes de neige et baisse des températures

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

L'épisode grand froid se poursuit avec nouvelles chutes de neige et baisse des températures

Publié le 06/02/2018 à 12:52 - Mise à jour le 07/02/2018 à 07:05
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Au lendemain d'embouteillages monstres autour de Paris, de nombreux Franciliens s'apprêtent à laisser leur véhicule au garage mercredi, de nouvelles chutes de neige étant attendues dans la matinée en Ile-de-France mais également sur la moitié nord du pays, suite d'un épisode de grand froid qui se poursuit sur tout le territoire.

L'épisode neigeux "notable et durable" rend les conditions de circulations difficiles sur un axe allant des Pays de la Loire et du Poitou aux Ardennes, en passant par l'Ile-de-France, selon Météo-France, qui a maintenu dans la nuit de mardi à mercredi 27 départements en vigilance orange neige et verglas jusqu'à mercredi 14h00.

Mardi à 23H00, Météo-France a relevé 6 centimètres à Tours, 7 cm à Paris-Montsouris, 9 cm à Blois, 11 cm à Orléans, 13 cm à Chartres. L'institut attend dans la matinée de mardi 7 à 15 cm sur les départements placés en vigilance orange et jusqu'à 20 cm localement.

"On est sur un scénario de renforcement de la neige alors que la tenue est facilitée par des températures un peu en baisse", a expliqué à l'AFP Emmanuel Demaël, prévisionniste chez Météo-France. La situation pourrait devenir critique dans la nuit de mercredi à jeudi avec la chute des températures - jusqu'à moins 10 degrés - et l'apparition de "gelées" sur les sols enneigés, a-t-il ajouté.

En Ile-de-France, un pic de 739 kilomètres de bouchons a été enregistré mardi peu avant 19H30 par le site d'informations routières Sytadin, avant d'amorcer un reflux, à moins de 500 km à 21H45. Les bus desservant Paris et la banlieue parisienne ont tous été rappelés dans leur dépôt en début de soirée.

Mardi vers 22H00 dans le nord de Paris, à l'arrêt du tram 3b près de la porte de la Chapelle, des "putain", "fait chier" fusaient sur tous les tons: plus de bus et le panneau électronique du tram indique le prochain départ dans 36 mn pour un service partiel, 55 mn pour le terminus porte de Vincennes.

Même heure, mêmes mines déconfites à la gare routière de Bobigny, au bout de la ligne 5 du métro d'où partent normalement une quinzaine de lignes de bus, a constaté une journaliste de l'AFP. "Ohlalala" soupire une dame sous son parapluie. "Qu'est ce qu'on va faire ?" s'inquiète Driss, venu du Maroc et qui veut aller chez sa sœur à Rosny-Sous-Bois.

- Transports perturbés -

Ce premier épisode neigeux remarquable de la saison, après un mois de janvier exceptionnellement doux, provoque aussi des perturbations dans les transports.

Les transports scolaires ne circuleront pas mercredi dans plusieurs départements, notamment dans l'Orne, l'est de Eure, en Seine-Saint-Denis, en Essonne, dans les Yvelines, la Seine-et-Marne, la Marne et la région Centre-Val de Loire.

La SNCF a réduit la vitesse de ses trains sur une partie de son réseau, occasionnant d'importants retards, tandis que la LGV Atlantique subissait des perturbations.

En Ile-de-France, sur les axes routiers principaux, la circulation a été interdite mardi dès 14H00 aux véhicules de plus de 7,5 tonnes qui devaient contourner la région ou s'arrêter sur une des 43 zones de stockage de poids lourds, selon la Préfecture de police qui invitait les particuliers à limiter leurs déplacements routiers.

La tour Eiffel a été fermée mardi en raison des conditions météo. L'aéroport d'Orly a été exceptionnellement laissé ouvert jusqu'au moins 00h30 contre 23h30 habituellement pour permettre aux avions de décoller.

Vingt-deux départements, dont les huit d'Ile-de-France, le Nord et le Rhône, ont activé depuis lundi leur "alerte grand froid" pour l'hébergement des sans-abri. Avec à la clé l'ouverture d'un millier de places d'hébergement d'urgence, en plus des 13.000 déjà prévues pour l'hiver: 649 places supplémentaires en IDF, 110 dans un gymnase de Lyon...

Vendredi pourrait voir l'arrivée d'une nouvelle perturbation neigeuse, venue cette fois du nord-ouest, touchant tout un pan des Hauts-de-France jusqu'au Limousin en passant par l'Ile-de-France.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un enfant joue avec de la neige devant la Tour Eiffel, le 5 février 2018 à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-