La ZAD du Triangle de Gonesse évacuée sans heurt

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La ZAD du Triangle de Gonesse évacuée sans heurt

Publié le 23/02/2021 à 08:33 - Mise à jour à 18:44
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Bobigny

-A +A

La zone à défendre (ZAD) du Triangle de Gonesse (Val-d'Oise) a été évacuée mardi sans heurt au moyen d'un important dispositif policier déployé sur ce site occupé depuis dix-sept jours pour protester contre la création d'une future gare de métro du Grand Paris, a appris l'AFP auprès des militants.

Vingt-cinq personnes ont été placées en garde à vue pour "occupation illégale du terrain" au commissariat de Cergy-Pontoise, a indiqué une source policière. Ils ont fait l'objet d'un rappel à la loi, poursuit cette source.

"Il n'y a pas eu de violence ni d'affrontement" entre la trentaine d'occupants et les forces de l'ordre venues en nombre, avait expliqué mardi matin Bernard Loup, le président du Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG), qui n'est pas à l'origine de cette occupation illégale mais l'a activement soutenue.

"Les CRS sont arrivés vers 6H00, on est cernés, ils ont envahi la ZAD", avait aussi témoigné à l'AFP un militant sur place.

Depuis le 7 février, une poignée de citoyens - et jusqu'à une centaine les week-ends - occupaient ce terrain sur lequel ont été construites des cabanes de fortune.

Ils défendent un projet agricole alternatif et dénoncent l'artificialisation de ces terres jugées fertiles, qui doivent accueillir la future gare de la ligne 17 du Grand Paris Express, ainsi qu'une éventuelle zone d'activités aux contours encore flous.

Vendredi, le tribunal de Pontoise avait ordonné l'évacuation sans délai du terrain, propriété de l’Établissement public foncier d'Ile-de-France (EPFIF).

"Il va bien falloir que le gouvernement explique pourquoi il maintient cette gare et à quoi elle va servir. Il faut arrêter de parler de transition écologique, il faut la faire maintenant !", a exhorté M. Loup. "La lutte va continuer", a-t-il ajouté.

La ligne 17 doit relier Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) à l'aéroport de Roissy-CDG en 2030, en passant par le Triangle de Gonesse, où elle devait initialement desservir le méga-complexe commercial et de loisirs Europacity.

Mais depuis qu'Emmanuel Macron a annoncé en novembre 2019 l'abandon de ce projet phare, le sort de ces 280 hectares de terres agricoles, stratégiquement situées à une quinzaine de kilomètres au nord de Paris, reste incertain.

Auteur(s): Par AFP - Bobigny


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


ZAD de Gonesse, le 13 février 2021

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-