Le gouvernement veut allonger le remboursement des PGE de six à huit ans

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le gouvernement veut allonger le remboursement des PGE de six à huit ans

Publié le 04/02/2021 à 10:13 - Mise à jour à 10:16
© ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Le gouvernement français est en discussion avec Bruxelles pour faire passer "de six à huit ans" la durée de remboursement des prêts garantis par l'Etat (PGE), a indiqué jeudi le ministre en charge des TPE-PME Alain Griset.

"Nous commençons à discuter avec la Commission européenne sur un allongement de la durée des remboursement des PGE. Nous aimerions passer de six à huit ans, pour sécuriser les entrepreneurs", a-t-il déclaré dans un entretien au journal le Parisien daté de jeudi.

Les entrepreneurs "ne doivent pas avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête qui viendrait freiner la reprise", a ajouté le ministre, indiquant espérer "un retour de la Commission courant 2021".

Les PGE sont actuellement souscrits pour une durée maximale de 6 ans, sachant qu'aucun remboursement n'est désormais exigé pendant les deux premières années.

La Fédération du commerce coopératif et associé (FCA), qui représente 180 enseignes dont les groupements de commerçants comme E.Leclerc, les Mousquetaires Intermarché ou Intersport, avait demandé mercredi un rallongement des PGE "jusqu'à huit ans".

Fin janvier, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'était dit ouvert à un étalement du remboursement de ces PGE pour les entreprises les plus touchées par la crise liée au Covid-19, et même à les transformer "au cas par cas" en subvention.

A mi-janvier, près de 132 milliards d'euros de PGE avaient été accordés à plus de 642.000 entreprises depuis le début de la crise du Covid-19. Plus de 90% d'entre elles étaient de très petites entreprises (TPE).

Entre 4,5% et 6% de ces prêts risquent de ne pas être remboursés, avait estimé le 27 janvier le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le ministre en charge des TPE-PME Alain Griset, à Paris, le 3 novembre 2020

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-