Le Maire recevra "en mai ou juin" les dirigeants de la grande distribution

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le Maire recevra "en mai ou juin" les dirigeants de la grande distribution

Publié le 01/04/2018 à 15:46 - Mise à jour à 15:52
© BERTRAND GUAY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire recevra "en mai ou juin" les représentants de la grande distribution parmi lesquels ceux de Carrefour, dont les salariés se sont mobilisés samedi pour défendre leurs emplois et leur pouvoir d'achat, a annoncé dimanche Bercy.

Invité du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a réagi après le mouvement de grève qui a touché quelque 300 magasins Carrefour samedi, point d'orgue de la colère des salariés depuis l'annonce le 23 janvier par Alexandre Bompard, PDG du groupe depuis l'été 2017, d'un "plan de transformation" supprimant des milliers d'emplois.

"Je sais que Bruno Le Maire travaille avec la direction de Carrefour et je sais qu'il recevra dans les prochains jours, tous les distributeurs, à commencer par Carrefour", a affirmé le ministre.

Interrogé par l'AFP, Bercy a précisé qu'"une rencontre" était bien programmée, mais "en mai ou juin, avec l'ensemble des acteurs de la grande distribution".

Cette rencontre avait été annoncée le 23 janvier, a précisé un porte-parole, par M. Le Maire lui-même. Ce dernier avait alors assuré que l'Etat serait "très vigilant sur l'accompagnement de chaque salarié" touché par le plan de Carrefour, en marge d'une réunion des ministres des Finances de l'UE à Bruxelles.

Dimanche, M. Darmanin a affirmé "comprendre que la direction de Carrefour essaie de comprendre ce qui se passe dans cette révolution numérique de consommation logistique". "Notre travail à nous, c'est de permettre à ces salariés de rebondir, de les former", a-t-il dit.

"Auchan a fait une alliance incroyable avec Alibaba ce grand partenaire chinois, regardez ce qu'a fait Monoprix cette semaine avec Amazon (...) c'est nos habitudes de consommation qui changent", a encore déclaré le ministre des Comptes publics.

Au-delà des suppressions de postes annoncées au sein du groupe Carrefour -2.400 dans les sièges via un plan de départs volontaires, 2.300 via un plan social dans les magasins de proximité (273 ex-Dia vont fermer)-, l'annonce récente d'une participation moyenne aux résultats de l'entreprise de 57 euros, contre 610 l'an dernier, vue comme une "aumône" ou un "pourboire", a aussi catalysé la colère des salariés.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire à l'Assemblée nationale à Paris, le 28 mars 2018

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-