L'emploi, sujet numéro un de préoccupation pour les jeunes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

L'emploi, sujet numéro un de préoccupation pour les jeunes

Publié le 26/06/2020 à 06:00 - Mise à jour à 08:04
© PASCAL GUYOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

L'emploi est le sujet numéro un de préoccupation des jeunes, un tiers d'entre eux se disant inquiets ou très inquiets pour leur avenir, selon une enquête réalisée auprès de 24.000 jeunes suivis par les missions locales en France et publiée vendredi.

Devant la crise sociale liée au coronavirus, l'exécutif prépare un plan pour l'emploi des jeunes afin d'essayer d'amortir le choc pour cette catégorie.

Parmi les jeunes de 16-25 ans interrogés, un tiers étaient en emploi avant le confinement, et 42,5% d'entre eux ont perdu leur emploi pendant le confinement.

Un tiers se dit confiant, un autre tiers inquiet face à l'avenir, un dernier tiers ni l'un ni l'autre.

Parmi les inquiets, trois quarts craignent de ne pas trouver d'emploi en raison de la crise. La question de l'emploi est en tête des préoccupations (77%), suivie de la "clarification du projet professionnel" (66,8%), et la reprise d'une formation (43,7%)

Pour ceux qui suivaient une formation (20,4%), elle s'est interrompue pour près de la moitié d'entre eux pendant le confinement.

Ce taux d'interruption "fait craindre une vague massive de décrochage de centaines de milliers de jeunes, qui pourraient à terme se retrouver sans diplôme ou qualification, et ainsi éprouver une double-peine au moment d'entrer dans le monde du travail", prévient Jean-Patrick Gille, président de l'Union nationale des missions locales (MNPL), cité dans un communiqué.

Interrogés sur la façon dont ils avaient vécu le confinement, un tiers des jeunes dit l'avoir mal ou très mal vécu, d'abord pour cause d'ennui (48,8%) puis en raison des difficultés à trouver un emploi (40,3%), devant l'isolement (36,6%).

Cette enquête en ligne initiée par les missions locales a été réalisée, avec l'aide de France Stratégie et du Cereq (centre d'études et de recherche sur les qualification), du 15 au 22 juin.

Créées au début des années 1980, les missions locales (436 en France) accueillent des jeunes de 16 à 25 ans pour les aider à trouver un emploi, mais pas seulement. Structures d'insertion, elles les aiguillent aussi sur le logement, la santé, afin de leur donner un coup de pouce. Chaque année, elles accompagnent 1,3 million de jeunes.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'emploi est le sujet numéro un de préoccupation des jeunes, un tiers d'entre eux se disant inquiets ou très inquiets pour leur avenir

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-