L'enquête sur le violent cambriolage du couple Tapie reprise par le parquet de Paris

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

L'enquête sur le violent cambriolage du couple Tapie reprise par le parquet de Paris

Publié le 05/04/2021 à 13:20 - Mise à jour à 17:20
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Le parquet de Paris a repris l'enquête ouverte par le parquet de Melun après le cambriolage du couple Tapie, violenté dans la nuit de samedi à dimanche dans sa résidence de Seine-et-Marne, a-t-il indiqué lundi à l'AFP.

"La Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Paris s'est saisie (dimanche) des faits subis par M. Tapie et son épouse la nuit précédente. L'enquête, suivie des chefs de vol en bande organisée, séquestration pour faciliter la commission d'une infraction en bande organisée et association de malfaiteurs, est confiée à la Direction régionale de la police judiciaire de Versailles", a précisé le parquet de Paris.

Vers 00H30 samedi, Bernard et Dominique Tapie ont été surpris dans leur sommeil dans leur demeure de Combs-la-Ville par quatre agresseurs encagoulés et vêtus de combinaisons noires qui les ont attachés avec des câbles électriques et frappés, avant de prendre la fuite avec deux montres et des bijoux.

L'homme d'affaires de 78 ans, qui souffre d'un double cancer de l'estomac et de l’œsophage, a notamment reçu un coup de matraque sur la tête.

Son épouse Dominique, qui a reçu des coups au visage, est parvenue à se défaire de ses liens pour se rendre chez une voisine d'où elle a donné l'alerte. Elle a été brièvement hospitalisée pour consultation.

"Mon grand-père a refusé d’être emmené, il est resté chez lui, il est KO, très fatigué", a témoigné dimanche Rodolphe Tapie auprès de l'AFP.

Dominique Tapie "a été tirée par les cheveux parce qu'il y avait un trésor qu'il fallait trouver... Bien entendu, il n'y avait pas de trésor, et la violence a été d'autant plus forte qu'ils ne trouvaient rien", a déclaré à l'AFPTV le maire LR de cette ville située à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Paris, Guy Geoffroy.

A l'automne, le procès en appel pour escroquerie dans l'affaire de l'arbitrage controversé du Crédit Lyonnais de 2008 avait été renvoyé en raison de l'état de santé de Bernard Tapie, sa maladie ayant "très gravement progressé".

Lors d'une audience fin mars, son avocate a cependant confirmé qu'il était "déterminé" à être présent à la reprise du procès prévue en mai.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des policiers près de la résidence de Bernard Tapie et son épouse Dominique, le 4 avril 2021 à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne)

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-