Les autorités mettent en garde contre une arnaque "massive" par mail

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les autorités mettent en garde contre une arnaque "massive" par mail

Publié le 04/02/2019 à 18:56 - Mise à jour à 19:06
© ANTHONY WALLACE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

"Je suis un hackeur qui a piraté vos appareils", "500 euros, c'est le prix": plus de 10.000 personnes ont signalé depuis début janvier à la police avoir reçu ce mail menaçant qui est une tentative d'arnaque massive mais inoffensive si on n'y répond pas.

L'Office central de lutte contre la criminalité liée au technologie de l'information et de la communication (OCLTIC) a reçu depuis début janvier plus de 10.000 signalements ce qui représente près du tiers du nombre total de signalements reçus sur l'ensemble de l'année 2018.

"Sur ces 10.000 signalements, 80% ont trait à cette arnaque", a expliqué à l'AFP François-Xavier Masson, patron de l'OCLTIC, qui s'inquiète de l'ampleur du phénomène.

Le message est envoyé sur la boîte mail de l'utilisateur.

"J'ai intercepté vos mots de passe", "vous avez visité un site porno", "500 euros est un juste prix pour nos petits secrets" : dans son message, le pseudo-hackeur propose ensuite une adresse où payer en bitcoin "sous 48 heures" sinon il enverra les enregistrements "à tous vos contacts".

"On travaille sur cette arnaque depuis l'été 2018 mais ces dernières semaines nous avons reçu des centaines d'appels, c'est une vraie campagne active, massive et qui touche tout le monde", s'inquiète M. Masson.

"On ne paye jamais", insiste-t-il. "On ne répond pas au mail, on fait un signalement sur Pharos (plateforme du ministère de l'Intérieur dédiée à la traque des contenus illicites circulant sur internet) avec les adresses mail et l'adresse bitcoin", conseille le patron de l'OCLTIC.

Il est également conseillé de vérifier ses mots de passe et de les changer.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Symbole du bitcoin, monnaie virtuelle souvent utilisée par les pirates informatiques

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-