Les politiques traités "moins sévèrement" que les simples citoyens pour 62% des Français

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les politiques traités "moins sévèrement" que les simples citoyens pour 62% des Français

Publié le 07/03/2021 à 00:01 - Mise à jour à 07:52
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Une majorité de Français (62%) pensent que les personnalités politiques sont traitées "moins sévèrement" par la justice que les simples citoyens et 50% que Nicolas Sarkozy, condamné récemment à de la prison ferme, l'est "mieux qu'un simple citoyen", selon un sondage de l'Ifop pour le Journal du Dimanche.

En revanche, seules 12% des personnes interrogées considèrent que les personnalités politiques sont traitées "plus sévèrement" que les simples citoyens, et 26% "ni plus, ni moins sévèrement".

Chez les sympathisants des Républicains, le parti de Nicolas Sarkozy, ils ne sont que 19% à penser que les personnalités politiques sont traitées "moins sévèrement" que les simples citoyens, au lieu de 79% chez les Verts, 75% chez LFI, 73% au PS, 70% au RN, et 56% chez LREM.

En réponse à une autre question sur Nicolas Sarkozy, condamné la semaine dernière à trois ans d'emprisonnement, dont un ferme, pour "corruption" dans l'affaire dite des écoutes", les Français sont 22% à estimer que Nicolas Sarkozy est traité par la justice "moins bien qu'un simple citoyen" et 28% "comme un simple citoyen".

Si 50% de Français considèrent que l'ancien président est traité par la justice "mieux qu'un simple citoyen", seuls 14% des Républicains le pensent.

Enquête réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 4 au 5 mars 2021, auprès d'un échantillon de 1.012 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur comprise entre 1,4 et 3,1 points.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'ancien président Nicolas Sarkozy arrive au tribunal de Paris, le 1er mars 2021

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-