Manchester: Macron fait part de son "effroi" et de sa "consternation", s'entretiendra avec Theresa May

Manchester: Macron fait part de son "effroi" et de sa "consternation", s'entretiendra avec Theresa May

Publié le 23/05/2017 à 08:15 - Mise à jour à 11:45
© Thomas SAMSON / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Emmanuel Macron a fait part mardi de son "effroi" et de sa "consternation" après l'attentat qui a fait 22 morts dans une salle de concert à Manchester, et s'entretiendra au téléphone à la mi-journée avec la Première ministre britannique Theresa May, a indiqué l'Elysée.

"C'est avec effroi et consternation que M. Emmanuel Macron, président de la République, a appris la nouvelle de l'attentat meurtrier qui a frappé hier soir pendant un concert la salle Arena de Manchester. Il adresse au peuple britannique toute la compassion et la sollicitude de la France qui se tient ses côtés dans le deuil avec une pensée particulière pour les victimes et leurs familles", a déclaré la présidence dans un communiqué.

L'Elysée a précisé par la suite que le chef de l'Etat français devait s'entretenir à 11H55 avec la Première ministre britannique Theresa May.

"Le Président de la République poursuivra avec le gouvernement et les forces britanniques le combat contre le terrorisme. Emmanuel Macron aura avec Madame Theresa May un entretien téléphonique et se tiendra informé en temps réel des avancées de l'enquête", ajoutait l'Elysée dans son communiqué.

Le Premier ministre Edouard Philippe a de son côté condamné un "crime abominable" et exprimé au peuple britannique "la solidarité du peuple français et son amitié indéfectible".

"Le terrorisme le plus lâche a encore frappé, en s'en prenant, comme à Paris il y a plus d'un an, à un lieu de spectacle; en visant plus spécifiquement, et sciemment, de très jeunes gens et jeunes filles rassemblés pour un moment de fête et de joie", déclare le nouveau chef du gouvernement, dans un communiqué de Matignon transmis à l'AFP.

Le Premier ministre d'Emmanuel Macron appelle également "à la plus totale vigilance face à une menace qui est plus que jamais présente".

Selon Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, MM. Macron et Philippe ont "déjà échangé ce (mardi) matin" au sujet de l'attentat. "Ils feront un point avec le ministre de l'Intérieur", Gérard Collomb, a-t-il précisé sur France 2.

Des enfants figurent parmi les 22 morts de l'attentat lors d'un concert pop dans une salle de Manchester, commis par un homme qui est mort après avoir fait exploser un engin, a indiqué mardi la police britannique.

L'attentat a également fait 59 blessés, alors que le jeune public commençait à sortir de la salle, pouvant abriter jusqu'à 20.000 personnes, après un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande.

"Il n'y a pas de politique qui permette de garantir la sécurité pour nos concitoyens en permanence, mais il faut faire le maximum": "D'abord frapper à l'international, au Sahel, au Levant, là ou est l'origine du mal", mais aussi "renforcer totalement notre renseignement intérieur", a encore affirmé M. Castaner.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le président français Emmanuel Macron à Paris, le 21 mai 2017

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-