Marseille: une policière gravement blessée au visage lors d'une interpellation

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Marseille: une policière gravement blessée au visage lors d'une interpellation

Publié le 11/03/2017 à 20:13 - Mise à jour à 20:19
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Une policière marseillaise de la Brigade anti-criminalité (Bac) a été "sérieusement blessée" au visage samedi matin lors d'une interpellation, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur.

L'équipage de police, qui intervenait dans le 8ème arrondissement de Marseille, à la suite d’un refus d’obtempérer, tentait de contrôler trois individus en état d’ébriété lorsque l'agression a eu lieu, selon un communiqué du ministère.

"Ces derniers se rebellaient, deux d’entre eux agressant la policière en lui assénant de très violents coups de poings et de pieds à la tête. Le sang-froid de ses collègues et l’arrivée rapide de renforts, permettaient l’interpellation des trois hommes, immédiatement placés en garde à vue", poursuit le communiqué.

La policière a subi plusieurs fractures au visage et s'est vue prescrire quinze jours d’incapacité temporaire de travail.

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux "condamne avec la plus grande fermeté cette agression particulièrement grave et souhaite un prompt et complet rétablissement à cette fonctionnaire de police" et rend "un hommage appuyé à ses collègues dont le professionnalisme a permis de mettre fin à un déchainement de violence intolérable dont les auteurs auront à rendre compte devant la Justice", conclut le communiqué.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une policière marseillaise de la Brigade anti-criminalité (Bac) a été "sérieusement blessée" au visage samedi matin lors d'une interpellation.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-