Migrants: une "halte d'urgence" ouvre porte de la Chapelle à Paris

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Migrants: une "halte d'urgence" ouvre porte de la Chapelle à Paris

Publié le 31/05/2019 à 15:57 - Mise à jour à 19:00
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Une "halte d'urgence" de jour pour les migrants les plus vulnérables a ouvert pour trois mois porte de la Chapelle à Paris, non loin des campements insalubres qui longent le périphérique, a constaté une journaliste de l'AFP.

"La rue ne peut pas être une destination pour vivre. C'est une situation insupportable et inhumaine malgré les interpellations que l'on fait à l’État", a déclaré vendredi la maire de Paris Anne Hidalgo lors d'une visite de ce nouveau site financé par la Ville et géré par l'Armée du Salut.

Après la fermeture au printemps 2018 de "la Bulle", le centre humanitaire de la Chapelle géré par Emmaüs Solidarité, Mme Hidalgo était repartie à l'offensive sur la question des migrants, reprochant à l'Etat une situation de "chaos". Le préfet avait répliqué en faisant valoir le "travail colossal" de l'État.

A quelques pas du périphérique et des campements installés sous les bretelles de l'autoroute, le nouveau bâtiment privé, mis à la disposition gratuite de la Mairie de Paris par son propriétaire, jusqu'au 31 août, pourra accueillir au maximum 100 personnes par jour.

"C'est un accueil inconditionnel et un dispositif d'urgence pour les migrants les plus vulnérables", a indiqué Marie Cougoureux, coordinatrice à la Fondation de l'Armée du Salut.

Autour du bâtiment et toujours dans le vrombissement du périphérique, 10 toilettes et 12 douches sont installées et disponibles tous les jours jusqu'à 19h00. A l'intérieur, des machines à laver, un box pour des consultations médicales et un autre pour l'aide juridique.

"Je viens ici pour me doucher et être un peu plus au calme", a indiqué Zahidullah Nasiri, un migrant afghan arrivé en octobre à Paris.

La halte espère aussi devenir un lieu d'aide et d'échanges: "Toutes les associations sont invitées à partager le lieu, on veut mettre en place des cours de français, de musique et une cellule psychologique. Cela doit être un lieu d'apaisement", a ajouté Marie Cougoureux, tout en faisant un appel aux bénévoles.

Des permanences associatives sont également proposées par France Terre d'Asile, Aurore ou le Samu Social. Action Contre la Faim participe au co-pilotage en tant qu'observateur.

Selon la Ville de Paris, qui participe au fonctionnement du local à hauteur de 170.000 euros, entre 700 et 1.200 réfugiés dorment actuellement près de la porte de la Chapelle dans des campements régulièrement évacués.

Début mai, Anne Hidalgo a adressé au préfet "deux propositions" de sites pour héberger durablement les migrants et a indiqué vendredi "attendre la réponse".

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La "halte d'urgence" pour les migrants, porte de la Chapelle à Paris, le 31 mai 2019

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-