Mort de Jacques Glowinski, spécialiste de la chimie du cerveau

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Mort de Jacques Glowinski, spécialiste de la chimie du cerveau

Publié le 06/11/2020 à 22:34 - Mise à jour à 23:14
© BERTRAND GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le neurobiologiste Jacques Glowinski, professeur au Collège de France et spécialiste de la pharmacologie du cerveau et du fonctionnement des psychotropes, est décédé à l'âge de 84 ans, a annoncé vendredi l'institution.

Jacques Glowinski était "un savant exceptionnel qui a marqué des générations de chercheurs", salue le Collège de France, dont il fut administrateur honoraire de 2000 à 2006. L'institution rend hommage à "un bâtisseur à qui nous devons la rénovation et la modernisation du Collège de France dont il incarnait l'originalité et l'ouverture généreuse à tous les publics".

Titulaire de la chaire de neuropharmacologie au sein de l'institution (1982-2006), et auteur du "Cerveau-architecte", Jacques Glowinski est considéré comme l'un des initiateurs en France de la neuropharmacologie biochimique, discipline scientifique qui étudie la façon dont les médicaments agissent sur le système nerveux central.

"Nous inventons une nouvelle chimie du cerveau", expliquait-il dans un entretien à l'Express, en 2002.

"Depuis plusieurs années, nous comprenons mieux le fonctionnement cérébral, nous avons identifié des substances qui jouent un rôle dans les états psychiques et nous traitons les maladies mentales avec des médicaments plus performants", développait le chercheur.

Ses travaux ont ainsi permis de rejoindre les deux disciplines que sont l'étude du cerveau et la pharmacologie, et ainsi de comprendre comment certains psychotropes (antidépresseurs, anxiolitiques...), auparavant utilisés "à l'aveugle", agissaient sur le cerveau, en jouant notamment sur la concentration de neurotransmetteurs comme la sérotonine, la dopamine.

Jacques Glowinski fut aussi directeur de recherches à l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), membre de l'Académie des sciences et commandeur dans l'ordre national de la Légion d'honneur.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le professeur de neuropharmacologie Jacques Glowinski devant le Collège de France, le 13 mars 2006 à Paris

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-